Festival du Film Court de Villeurbanne du 19 au 28 Novembre 2021

Après une édition 2020 allégée (au mois de mai dernier, rebaptisée 2020+1) pour des raisons évidentes de pandémie COVID-19, laquelle faisait suite à celle de 2019, marquée par des records de fréquentations, le Festival du Film Court de Villeurbanne retrouve sa forme traditionnelle pour son 42ème cru. Située principalement dans l’enceinte du Zola, la manifestation propose également plusieurs séances et événements Hors les Murs avec divers lieux partenaires (Théatre de l’Astrée, Cinéma Le Club à Nantua, le Cinéma Le Scénario à Saint Priest, Le Cinéma Jean Carmet à Mornant…) afin de rendre accessibles certains de ses temps forts en dehors de sa base. En quelques chiffres on ne dénote pas moins de 40 séances et 170 films projetés, ainsi que 60 invités présents au cours des neufs jours de Festival. Deux compétitions, l’une européenne répartie en six programmes, l’autre portée sur l’animation, divisée en deux séances.

Cette année le Festival propose pas moins de treize séances spéciales, pour plusieurs alléchantes, à commencer par celle de la soirée d’ouverture, intitulée « Le Monde d’après vu d’avant », une carte blanche accordée à Rafik Djoumi. Journaliste passé par Mad Movies, Impact ou Trois Couleurs, chroniqueur dans l’émission Arrêt sur Images et co-fondateur de Capture Mag, défenseur d’une certaine idée de cinéma fortement représenté dans sa programmation. On pourra voir ou revoir des courts signés Marc Caro, George Lucas, Roman Polanski, Jan Kounen, John Lasseter, David Fincher lors de cette soirée inaugurale. Au cours de la semaine, bien d’autres séances spéciales seront à découvrir, regroupées par genre (comédie, documentaire), thématiques (cosmos), mais aussi dans un esprit plus fêlé, on a hâte de se frotter aux Nouvelles Formes et au programme intitulé WTF. Une soirée, Nouveaux Visages du Cinéma français mettra à l’honneur deux réalisatrices hexagonales, qui accompagneront les projections de leurs courts-métrages, Joséphine Darcy Hopkins pour Nuage, ainsi qu’Anne Brouillet pour Champ de Bosse avec Lise Leplat-Prudhomme (la Jeanne de Bruno Dumont !), qui sera aussi de la partie. À l’attention du très jeune public, un ciné-concert regroupant quatre films d’animation en stop motion de Tsunéo Goda est proposé dimanche 21 novembre au matin. Le studio Folimage (Le château des singes, La Prophétie des grenouilles…) sera également mis à l’honneur au travers d’une carte blanche. L’occasion de découvrir des pépites de la firme la plus importante de l’animation française. Le temps d’une soirée, le Zola accueillera l’équipe du Zumzeig, un cinéma de quartier barcelonais qui viendra mettre à l’honneur plusieurs réalisatrices de Barcelone. À l’affût des nouvelles technologies, il sera possible d’assister gratuitement à la projection de quatre courts en réalité virtuelle mercredi 24 novembre. Enfin, après la remise des prix qui aura lieu le samedi 27, le festival proposera aux amateurs, en guise de clôture, une nuit du cinéma qui devrait se terminer à l’aube. En partenariat avec le Festival Les Intergalactiques, cette nuit sera notamment marquée par la projection à 00h15 de Blood Machines de Seth Ickerman, un objet iconoclaste au sein de la production française, d’une ambition formelle et d’une cohérence visuelle particulièrement notables. L’intégralité des films primés seront à revoir dès le lendemain, dimanche 28.

En dehors des projections, nous aurons également droit trois rencontres parmi lesquelles un atelier proposé par la SRF, Interroger la durée d’un film, et une discussion autour du motif du Plan-Séquence.

Programmation complète

Site Officiel
Facebook
Twitter
Instagram

© Tous droits réservés. Culturopoing.com est un site intégralement bénévole (Association de loi 1901) et respecte les droits d’auteur, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos visibles sur le site ne sont là qu’à titre illustratif, non dans un but d’exploitation commerciale et ne sont pas la propriété de Culturopoing. Néanmoins, si une photographie avait malgré tout échappé à notre contrôle, elle sera de fait enlevée immédiatement. Nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur – anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe.
Merci de contacter Bruno Piszczorowicz (lebornu@hotmail.com) ou Olivier Rossignot (culturopoingcinema@gmail.com).

A propos de Culturonews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.