Les reflets du cinéma Ibérique et latino-américain – 35ème édition du 13 au 27 Mars au cinéma le Zola

Le 13 mars prochain, le cinéma Le Zola à Villeurbanne, se met aux couleurs du cinéma Ibérique et latino-américain pour la 35ème édition des Reflets, qui durera jusqu’au 27 mars. En quelques chiffres, ça donne 41 séances au Zola, parmi lesquels 14 avant-premières et 19 films inédits, 6 réalisateurs présents, 6 rendez-vous musicaux ou poétiques ainsi que 14 séances supplémentaires réparties dans les 9 salles partenaires. Cette année, le festival propose de mettre en lumière des productions diverses (fiction, documentaire, animation) en provenance d’Espagne, du Pérou, du Venezuela, de Cuba, du Brésil, d’Argentine, d’Uruguay, du Chili, du Portugal, du Mexique, du Guatemala et de la Colombie.

http://fr.web.img4.acsta.net/r_1920_1080/pictures/18/04/23/12/19/5284271.jpg

Petra – Copyright Droits réservés 2018

On pourra notamment découvrir Petra de Jaime Rosales en avant-première en présence du réalisateur, un thriller porté par Bárbara Lennie (La Ñina de Fuego), actrice que l’on retrouvera également Avril dans le très attendu El Reino de Rodrigo Sorogoyen (Que Dios Nos Perdone) diffusé le 16 Avril en avant-première au Zola. On guettera avec attention les deux projections de José, film Guatémaltèque de Cheng Li, récipiendaire du Queer Lion au festival de Venise en 2018. Également au programme, le très attendu Compañeros de l’Uruguayen Alvaro Brechner avec l’excellent Antonio de la Torre (Balada Triste/La colère d’un homme patient) ou encore le film d’animation La Casa Lobo film d’animation chilien signé Cristóbal León & Joaquin Cociña, primé à la Berlinale de 2018 et récompensé d’une mention au festival d’Annecy.

Évènement de l’édition, la diffusion en 4 séances de La Flor de l’Argentin Mariano Llinás, film fleuve de près de 14h tourné sur près de 9 ans par le réalisateur d’Histoires Extraordinaires, divisé en 6 épisodes avec pour seul point commun les 4 même comédiennes,Elisa Carricajo, Valeria Correa, Pilar Gamboa et Laura Paredes. À noter que chaque épisode peut se voir séparément sans que cela ne gêne la compréhension.

http://fr.web.img4.acsta.net/r_1920_1080/pictures/19/02/01/16/43/2043996.jpg

La Flor – Copyright ARP Distribution 2019

Ce sera aussi l’occasion de rattraper quelques films passés sous les radars, à commencer par l’un des temps forts de ce début 2019 : Nuestro Tiempo, dernier opus en date de Carlos Reygadas. Sorti au début du mois de février, ce drame conjugal à la durée colossale (près de trois heures) observe l’implosion d’un couple (joué par Carlos Reygadas lui-même et sa femme Natalia López, également monteuse du film) au moyen d’une mise en vertigineuse proposant régulièrement des images et des idées à couper le souffle, du genre à marquer durablement, rappelant que s’il n’est pas le réalisateur le plus célèbre du Mexique, Reygadas en est l’un des plus grands noms. Également, alors que le film vient de sortir en dvd, ce sera l’occasion de découvrir ou redécouvrir en salles, Quién te cantará, troisième long-métrage de Carlos Vermut (La Ñina de Fuego), soit la confrontation entre une ancienne star de la chanson amnésique et l’une de ses plus grandes imitatrices pour un mélodrame musical lorgnant également du coté du thriller psychologique et du film noir, réalisé en main de maître par l’un des metteurs en scène comptant aujourd’hui parmi les plus en vue de la nouvelle garde du cinéma espagnol.

http://fr.web.img6.acsta.net/r_1920_1080/pictures/18/11/26/17/31/4985638.jpg

Nuestro Tiempo – Copyright Les Films du Losange 2018

Page Facebook

Programmation complète disponible sur le Site officiel

A propos de Vincent Nicolet

Laisser un commentaire