11ème édition du Paris International Fantastic Film Festival – du 06 au 12 décembre 2022

Le Paris International Fantastic Film Festival (ou PIFFF pour les intimes) est de retour du 06 au 12 décembre prochain pour fêter son onzième anniversaire. L’événement se déroulera, comme toujours, au Max Linder Panorama et sera l’occasion de redécouvrir sur grand écran des classiques du cinéma de genre à d’assister à des avant-premières de prestige. Cette édition aura une saveur particulière puisqu’elle sera l’occasion parfaite pour célébrer les cinquante ans du magazine Mad Movies, partenaire historique du festival. L’heure est venue de nous pencher en détail sur ce programme alléchant. 

Shin Ultraman de Shinji Higuchi

Cette année, dix longs-métrages seront en compétition (sans compter les séances réservées aux compétitions de courts français et internationaux), parmi lesquels des œuvres très attendues et des surprises. Earwig tout d’abord, dernier film de la talentueuse Lucile Hadzihalilovic (déjà projeté lors de la dernière édition d’Hallucinations Collectives), qui sera l’occasion de se replonger dans l’univers hypnotique et vénéneux de la cinéaste, en sa présence. Décidément l’horreur gériatrique est à la mode, après les formidables The Visit, X ou Abuela, The Elderly en est une nouvelle preuve. Le scénariste et co réalisateur Raúl Cerezo est l’un des invités du festival, l’occasion d’échanger avec lui au sujet du cinéma de genre ibérique. À noter également la projection du film d’animation Demigod : The Legend Begins, qui utilise une technique à base de marionnettes proches des mythiques Thunderbirds, ou encore la venue du cinéaste Thomas Salvador pour présenter La Montagne, son nouveau projet, huit ans après Vincent n’a pas d’écailles

The Elderly de Raul Cerezo et Fernando Gonzalez Gomez

Cette année, la section La Séance Culte rendra hommage à des longs-métrages inoubliables parmi lesquels le sulfureux Caligula de Tinto Brass et Bob Guccione, le cauchemardesque Schizophrenia, le superbe Strange Days de Kathryn Bigelow (dont on attend toujours une potentiel réédition HD), ou encore le barré Electric Dragon 80.000 V. Mais l’événement qui retient notre attention est la projection de la copie restaurée de Haute Tension, en présence de son réalisateur Alexandre Aja, presque vingt ans après sa sortie en salle. L’occasion parfaite pour vérifier si le choc ressenti à l’époque est toujours intact. Verdict le mercredi 07 décembre. 

Haute Tension d’Alexandre Aja

Moment très attendu par l’auteur de ces lignes, la cérémonie de clôture s’achèvera par l’avant-première de Venus, signé Jaume Balaguero et produit par Alex de la Iglesia. Notons également les projections hors compétition de Something in the Dirt, nouveau film de Justin Benson et Aaron Moorhead, réalisateur de The Endless, ou le coréen Project Wolf Hunting de Kim Hong-seon. Neil Marshall est de retour et le PIFFF a choisi de réserver une place à son nouvel effort, le très bisseux The Lair, dans le cadre de La Séance Interdite. Au-delà des innombrables invités, le jury de cette édition sera composé, entre autres, de Céline Defremery, responsable du catalogue France de Studiocanal, le réalisateur Jérémy Hoarau ou l’auteur de bandes-dessinées Alexis Bacci. Un bien beau festival en perspective…

Programmation complète et informations complémentaires sur le site du PIFFF.

 

© Tous droits réservés. Culturopoing.com est un site intégralement bénévole (Association de loi 1901) et respecte les droits d’auteur, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos visibles sur le site ne sont là qu’à titre illustratif, non dans un but d’exploitation commerciale et ne sont pas la propriété de Culturopoing. Néanmoins, si une photographie avait malgré tout échappé à notre contrôle, elle sera de fait enlevée immédiatement. Nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur – anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe.
Merci de contacter Bruno Piszczorowicz (lebornu@hotmail.com) ou Olivier Rossignot (culturopoingcinema@gmail.com).

A propos de Culturonews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.