Concours Capricci/ Culturopoing : 5 chef d’oeuvres de Kenji Mizoguchi à gagner

A l’occasion de la sortie du coffret KENJI MIZOGUCHI chez Capricci, rassemblant 8 de ses plus beaux films remastérisés et d’un livre édité spécialement pour l’occasion nous vous proposons de gagner 5 films de cet immense cinéaste qui n’a pas

Il sera disponible le 5 novembre.

Miss Oyu (1951)

Fin de l’ère Meiji. Lorsque Shinnosuke est présenté à Shizu en vue d’un mariage, il est ébloui par sa sœur Oyū, plus âgée. Bien que celle-ci soit veuve, les conventions l’empêchent toutefois de se marier car elle reste liée à son défunt mari par l’enfant qu’ils ont eu ensemble. Le mariage entre les jeunes gens aura bien lieu, mais Shizu décidera que c’est sa sœur qui profitera des faveurs de Shinnosuke…
VERSION REMASTERISÉE 2K.

Le chef-d’œuvre absolu de son auteur, l’un des plus parfaits et des plus poignants.
Pascal Bonitzer

Les Contes de la lune vague après la pluie (1953)

XVIe siècle. Deux villageois ambitieux partent à l’aventure : le potier Genjuro désire profiter de la guerre pour s’enrichir, le paysan Tobei rêve de devenir un grand samouraï. À la ville, Genjuro est entraîné par une belle et étrange princesse dans son manoir où il succombe à ses sortilèges… Pendant ce temps, le malheur fond sur les épouses délaissées : Ohama est réduite à la prostitution, Miyagi est attaquée par des soldats affamés.

VERSION RESTAURÉE 4K.
Mostra de Venise 1953 – Lion d’argent, Cannes Classics 2016

Le film le plus complexe du monde et le plus simple en même temps. L’équilibre parfait.
Luc Moullet

L’Intendant Sansho (1954)

XIe siècle. Un gouverneur de province est exilé pour avoir pris le parti des paysans contre l’avis d’un chef militaire. Contraints de reprendre la route de son village natal, sa femme Nakagimi et ses enfants Anju et Zushio sont kidnappés par des bandits de grand chemin. Nakagimi est déportée sur une île, tandis que les enfants sont vendus comme esclaves à l’intendant Sansho, un propriétaire cruel.

VERSION RESTAURÉE 4K.
Mostra de Venise 1954 – Lion d’argent

Tout est beau, tout est noble, dans ce film à la fois si éloigné et si proche de nous.
Jean de Baroncelli

L’Impératrice Yang Kwei-fei (1955)

Chine, VIIIe siècle. Inconsolable depuis la mort de l’Impératrice, l’Empereur Huan Tsung délaisse les charges de l’État. Assoiffé de pouvoir, le général An Lu-Shan lui présente une cousine éloignée ressemblant à la défunte épouse. D’abord réticent, le souverain finit par s’éprendre de la jeune femme, laissant peu à peu sa famille profiter abusivement de son pouvoir.

VERSION REMASTERISÉE 2K.

Si la musique est un idiome universel, la mise en scène aussi : c’est celui-ci, et non le japonais, qu’il faut apprendre pour comprendre “le Mizoguchi”.
Jacques Rivette

La Rue de la honte (1956)

Dans une maison de tolérance du quartier des plaisirs de Tokyo, cinq femmes se vendent aux passants alors qu’une loi limitant la prostitution est sur le point d’être votée. Chacune rêve d’échapper à sa condition et de connaître une vie meilleure.

VERSION REMASTERISÉE 2K.
Mostra de Venise 1956 – Compétition

Mizoguchi est au cinéma ce que Bach est à la musique, Cervantès à la littérature, Shakespeare au théâtre, Titien à la peinture : le plus grand.
Jean Douchet

Nous vous proposons de gagner l’un de ces 5 chefs d’oeuvre, si vous répondez à ce questionnaire avant le 20 novembre, 0h00.

© Tous droits réservés. Culturopoing.com est un site intégralement bénévole (Association de loi 1901) et respecte les droits d’auteur, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos visibles sur le site ne sont là qu’à titre illustratif, non dans un but d’exploitation commerciale et ne sont pas la propriété de Culturopoing. Néanmoins, si une photographie avait malgré tout échappé à notre contrôle, elle sera de fait enlevée immédiatement. Nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur – anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe.
Merci de contacter Bruno Piszczorowicz (lebornu@hotmail.com) ou Olivier Rossignot (culturopoingcinema@gmail.com).

A propos de Olivier ROSSIGNOT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.