Pour sa 31e édition, le Festival toulousain consacré à l’Amérique du Sud propose un focus consacré au cinéma des Îles Caraïbes. De Cuba à Haïti en passant par la Jamaïque, Curaçao ou les Bahamas (destinations de rêve pour certain, terres cinématographiques pour d’autres), l’édition 2019 propose une sélection de 25 à 30 films (longs et courts métrages).

Auteurs confidentiels ou confirmés disputeront la vedette à deux œuvres majeures, l’atypique La Flor de Mariano Llinás, divisé en quatre parties pour atteindre la durée de 14h, et le netflixien Roma d’Alfonso Cuarón en clôture (et dans une salle de cinéma).


La Flor – Mariano Llinás © ARP Sélection


Roma – Alfonso Cuarón © Netflix France

Le festival évoquera notamment les nouveaux types de production désormais en cours à Cuba, indépendamment des budgets de l’État, ainsi que le cinéma d’animation, mode d’expression très répandu en Amérique du Sud, et particulièrement au Brésil.

Le jury professionnel composé de Mariano Llinás, de la productrice cubaine Claudia Calviño et de Edouard Waintrop décernera le Grand Prix Coup de Cœur parmi les douze films en compétition. À noter de nombreuses avant-premières parmi lesquelles celles de sept documentaires.

Pendant plus d’une semaine et au-delà des films phares, découvertes, programmation jeunes public et animations diverses nourriront un festival désormais essentiel à la région de Toulouse et au cinéma latino-américain.

Du 22 au 31 mars 2019 à la Cinémathèque de Toulouse et dans de nombreuses salles de la ville et de sa périphérie.
Programme en ligne et informations  :
https://www.cinelatino.fr/
https://ibpresse.com/festival/cinelatino-2019/

A propos de Pierre Guiho

Laisser un commentaire