Concours Culturopoing / Studio Canal : “New York 1997” et “Prince Of Darkness” de John Carpenter

New York 1997 (ou Escape From New York) nous plonge dans un univers distoptique, en 1997 où Manhattan est devenu une immense prison ghetto où vivent, en micro-société, trois millions de prisonniers. Victime d’un attentat, l’avion du Président des États-Unis s’écrase en plein Manhattan avec des documents ultra-secrets. Snake (Kurt Russel), un dangereux criminel, est chargé, en échange de sa grâce, de partir à la recherche du Président. Parachuté dans Manhattan, il dispose de vingt-quatre heures pour mener à bien sa mission…

http://fr.web.img3.acsta.net/r_1920_1080/pictures/18/10/15/17/06/0629747.jpg

New York 1997, copyright Splendor Films

Prince of Darkness nous présente un groupe de scientifiques est invité par un prêtre à étudier un cylindre contenant un mystérieux liquide conservé dans le sous-sol d’une église de Los Angeles. Au fil de leurs recherches, ils ne tardent pas à découvrir qu’ils sont en présence de l’un des signes annonciateurs de l’avènement du Mal sur Terre…

http://fr.web.img6.acsta.net/r_1920_1080/pictures/18/07/24/15/42/0857815.jpg

Prince of Darkness, copyright Splendor Films

Réalisé en 1981, New York 1997 est la deuxième collaboration entre John Carpenter et Kurt Russel après le téléfilm Le Roman d’Elvis où il incarnait Elvis “Le King” Presley. Ici, il campe l’antihéros Snake Plissken, soit l’un des personnages subversifs les plus emblématiques des années 80, dans un western d’anticipation furieux et jouissif, au discours à la fois impitoyable et prémonitoire. Réalisé en 1987, après plusieurs désillusions au box-office, Big John revient à un budget plus modeste pour Prince of Darkness, un film glaçant et désespéré, qui mérite d’être réevalué à sa juste valeur. Les deux longs-métrages sont désormais disponibles en Blu-Ray dans un nouveau master, chez Studio Canal.

En partenariat avec Studio Canal, nous sommes très heureux de vous en faire gagner un exemplaire de l’un de ces deux films, si vous répondez à ce questionnaire avant le 20 décembre 2018, 0h00.

A propos de Olivier ROSSIGNOT

Laisser un commentaire