J-3 : le Festival International du Film Politique de Carcassonne revient !

Après une année marquée de blancheur et de Covid, ayant forcé son annulation à la quasi dernière minute (merci le second confinement, vous vous souvenez ?), le Festival International du Film Politique de Carcassonne (FIFP) revient pour une quatrième édition du 14 au 18 Janvier 2022 !

C’est peu dire que Culturopoing est heureux d’accompagner à nouveau ce festival que nous avons vu naitre, puis grandir d’années en années, et dont les ambitions rejoignent certaines des préoccupations du monde : C’est quoi un film politique ? C’est quoi, parler du monde d’aujourd’hui ? Et surtout : c’est quoi et comment apporter cette réflexion sur le monde au plus grand nombre et à un public qui pourrait s’en tenir éloigné par la force des choses ?

Fortement ancré dans son territoire et le réel, c’est donc pas moins de 6 films de fictions et 7 films documentaires qui se dérouleront devant les yeux audois, avec notamment Enquête sur un scandale d’Etat de Thierry de Peretti (avec Pio Marmai, Julie Moulier ou encore Alexis Manenti), Les Promesses de Thomas Kruithof (avec Isabelle Huppert et Reda Kateb), A nos enfants de Maria de Meideros, côté fictions, et, côté documentaires, de Municipale de Thomas Paulot, Les Insulaires de Maxime Faure et Adam Pugliese, Fly So Far de Celina Escher, Mizrahim, les oubliés de la terre promise de Michale Boganim, Alpes de Nael Khleifi.

Nous ne rentrerons pas plus ici dans les détails, la suite se trouvant dans nos pages à venir, sauf peut-être pour ajouter à quel point le festival s’épanouit : d’abord cantonné à une salle unique, il essaime tout au long de la ville, aménageant même une Maison du festival (place Carnot) où se tiendront débats et rencontres (et, petit clin d’oeil à une formule qui a fait ses preuves à Arras, où se déroulera les délibérations du jury en public). Mais comme on ne change pas une formule éprouvée, le FIFPC retrouvera aussi ses marqueurs avec des séances spéciales (dont le nouveau film de Diastème ou le premier film de Maria de Medeiros), des ciné-concerts (dont le, tiens tiens, d’actualité 1984 de Michael Anderson accompagné par Monotone.lab), ou des débats et rencontres scolaires ou grand public sur des thématiques aussi variées que le sport (Dimanche 16, à l’Odeum) ou le cinéma comme moyen de dynamiser le territoire (le 17 à 17.45, toujours à l’Odeum).

De territoire, enfin, il s’agira encore avec la projection en avant-premiere mondiale de Selon la police, le drame tendu de Fréderic Videau qui reprend le flambeau du film de commissariat, quelque part entre désespoir social et tensions d’un pays prêt à l’explosion. Tourné entre Toulouse et Carcassonne, le film sera présenté par une bonne partie du casting et son réalisateur lors d’une séance spéciale et forcément attendue.

On y revient très vite, et en attendant, toutes les infos par ici :

https://www.fifp-occitanie.com/fr

© Tous droits réservés. Culturopoing.com est un site intégralement bénévole (Association de loi 1901) et respecte les droits d’auteur, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos visibles sur le site ne sont là qu’à titre illustratif, non dans un but d’exploitation commerciale et ne sont pas la propriété de Culturopoing. Néanmoins, si une photographie avait malgré tout échappé à notre contrôle, elle sera de fait enlevée immédiatement. Nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur – anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe.
Merci de contacter Bruno Piszczorowicz (lebornu@hotmail.com) ou Olivier Rossignot (culturopoingcinema@gmail.com).

A propos de Jean-Nicolas Schoeser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.