Champs-Élysées film Festival 2020 – 9ème édition du 9 au 16 Juin – Online

Dans le contexte actuel de crise sanitaire, la culture n’est pas, loin s’en faut, épargnée. Les salles de cinéma fermées jusqu’à nouvel ordre, obligent les divers évènements du secteur à revoir leurs plans. Cela passe soit par une annulation pure et simple, un report ultérieur ou une adaptation. Le Champs-Élysées Film Festival a opté pour cette troisième option. Ainsi, sa 9ème édition aura bien lieu du 9 au 16 Juin, dans un format inédit : elle se déroulera intégralement en ligne et gratuitement. Manifestation tournée autour de la diffusion du cinéma indépendant français et américain, les festival pourra compter sur la présence digitale de deux noms importants : Stephen Frears et Edgar Wright. Invités d’honneur, ils proposeront l’un et l’autre une masterclass en ligne (sur le site officiel et les réseaux sociaux du festival). Le premier viendra à la rencontre virtuelle des festivaliers le mercredi 10 Juin à 18 heures, le second le samedi 13 Juin à 18 heures.

 Cette édition proposera deux compétions longs-métrages, l’une française composée de six films et l’autre américaine avec cinq films au programme. Le jury sera présidé par l’une des révélations de l’année passée, Mounia Meddour (Papicha) qui sera entourée de Camille Chamoux, William Lebghil, Sebastien Lifshitz (Les Invisibles), Elina Löwensohn et Sébastien Marnier (L’Heure de la sortie).Ces longs-métrages concourront également pour le Prix de la Critique remis par un quatuor de journalistes. Vingt courts-métrages français et américains seront quant à eux en lice pour le Prix du Public et le Prix le prix du Jury. Un jury présidé par la réalisatrice et photographe Marie Losier, complété par Djanis Bouzyani, Barbara Carlotti, Laura Henno et Étienne Jaumet.

Le début des hostilités aura le 9 Juin, avec une performance musicale de Barbara Carlotti suivie de la projection en avant-première du film Jumbo de Zoé Wittock avec Noémie Merland et Emmanuelle Bercot le soir. Un long-métrage passé par la Berlinale, Sundance ou encore Gérardmer. Avant de nous pencher d’un peu plus près sur la programmation, petit briefing sur les modalités (très simple) de participation. Il suffit de se connecter à partir du 20 Mai sur http://www.champselyseesfilmfestival.com et de créer un compte.

http://fr.web.img2.acsta.net/r_1920_1080/pictures/20/02/25/17/08/5499619.jpg

Jumbo – Copyright Insolence Productions – Les Films Fauves – Kwassa Films 2020

La compétition américaine côté longs-métrages, se partage entre documentaires et de fiction, à noter tous les films sont présentés en première française. Bloody Nose, Empty Pockets de Bill et Turner Ros, observation du dernier jour avant la fermeture d’un bar d’autoroute, brouille justement les pistes entre vrai et faux. Les habitués du lieu jouent leurs propres rôles, au service d’un dispositif promettant de confondre réel et irréel, tout en peignant des tranches de vies disparates. Slow Machine de Paul Felten et Joe Denardo, portrait d’une actrice paumée en quête de rôle, semble réunir les vertus d’un certain cinéma indé new-yorkais, en plus de compter sur la présence toujours intriguant de Chloë Sevigny.

https://m.media-amazon.com/images/M/MV5BMGFmMTYwMWEtMmJlOC00NGVhLWFmZDktNmEyZWZkYThkOGQwXkEyXkFqcGdeQXVyMjM5NDM1MTE@._V1_SX1777_CR0,0,1777,999_AL_.jpg

Slow Machine

Côté longs-métrages français, on pourra découvrir À l’abordage, nouvelle réalisation de Guillaume Brac (Tonerre, Un Monde sans femmes) récompensé d’une mention spéciale Prix FIPRESCI suite à la présentation à la Berlinale Panorama. Comédie que l’on présume Rohmérienne au vue des antécédents du réalisateurs, articulée autour d’un trio de personnages masculins entament un périple à l’autre bout de la France en plein mois d’août. Curiosité, La Nuit Venue, plongée dans la nuit parisienne, observant la romance entre Jin, un chauffeur VTC sans papiers et une call-girl incarnée par la césarisée et artiste multi-casquettes Camélia Jordana, intrigue par sa promesse de mêler les genres. Film noir urbain à tendance sociale sur fond d’intrigue mafieuse, nous sommes curieux.

Le festival proposera également une programmation musicale avec huit artistes issus d’univers différents parmi lesquels Barbara Carlotti, Clara Ysé ou Yuksek, ainsi que la création d’une nouvelle section intitulée musique et cinéma, composée de quatre courts-métrages.

http://fr.web.img2.acsta.net/r_1920_1080/pictures/19/07/23/09/30/3942279.jpg

La Nuit Venue – Copyright Jour2fête 2020

Programme complet
Site Officiel
Facebook
Twitter

© Tous droits réservés. Culturopoing.com est un site intégralement bénévole (Association de loi 1901) et respecte les droits d’auteur, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos visibles sur le site ne sont là qu’à titre illustratif, non dans un but d’exploitation commerciale et ne sont pas la propriété de Culturopoing. Néanmoins, si une photographie avait malgré tout échappé à notre contrôle, elle sera de fait enlevée immédiatement. Nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur – anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe.
Merci de contacter Bruno Piszczorowicz (lebornu@hotmail.com) ou Olivier Rossignot (culturopoingcinema@gmail.com).

A propos de Culturonews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.