9e édition du festival Un état du monde, du 17 au 26 novembre, au Forum des images (Paris)

https://www.mahj.org/sites/mahj.org/files/styles/medium/public/thumbnails/image/forum-des-images-un-etat-du-monde-2017.jpg?itok=SUy0TvftCréé par le Forum des images, le festival Un état du monde interroge les évolutions actuelles de la société en confrontant questions géopolitiques et cinéma contemporain.
Au programme, une cinquantaine de films sélectionnés et de nombreux débats, en présence des cinéastes, artistes et spécialistes invités.

Le réalisateur chilien Pablo Larraín est l’invité d’honneur du festival avec une master class et une rétrospective de ses films, Tony Manero (2008)Santiago 73, post mortem (2010)No (2012)El Club (2015)Neruda (2016) et Jackie (2017). Tous brillants !
Si comme moi vous aimez Alfredo Castro et Antonia Zegers chez Pablo Larraín, vous pouvez les retrouver dans les deux rôles principaux du second long-métrage deMarcela Said Mariana, que je vous recommande vivement (voir plus bas).

Un hommage au cinéaste Mohammad Rasoulof, retenu actuellement en Iran par les autorités. Au sein de la rétrospective de son œuvre incisive, à l’esthétique remarquable, son dernier long métrage, Un homme intègre, ouvre le festival, lors d’une soirée de soutien.

Une sélection de films en avant-première, en présence de leurs auteurs, croisent les problématiques sociales d’ici et d’ailleurs: Jusqu’à la garde de Xavier Legrand, L’Amour des hommes de Mehdi Ben Attia, Mariana (avec Alfredo Castro et Antonia Zegers !!! film de Marcela Saïd (réalisatrice de L’Été des poissons volants), Western de Valeska Grisebach, L’Insulte de Ziad Doueiri, Les Gardiennes de Xavier Beauvois…

Le rappeur Hamé du groupe La Rumeur prend la parole et dresse un portrait de sa génération à travers six films de son choix.

Deux sections thématiques : l’une consacrée au cinéma contemporain libanais, hanté par la guerre civile, en présence des cinéastes Danielle Arbid, Ziad Doueiri, Jocelyne Saab, Joana Hadjithomas… ; l’autre interroge la représentation de la communauté noire dans le cinéma américain et français, ces dernières années.

Coups de projecteur sur le parcours de l’actrice Ariane Ascaride et le duo formé par Xavier Beauvois et Nathalie Baye, que le festival est heureux d’accueillir.

Des apéros « géomusicaux », pilotés par le journaliste Juan Massenya, réunissent plusieurs invités autour du rôle contestataire de la musique, à travers le monde.

 

La brochure du festival à télécharger ici.

Bon festival !

A propos de Carine TRENTEUN

Laisser un commentaire