ESC / Culturopoing – ” L’abominable Dr Phibes ” de Robert Fuest et “Théâtre de sang ” de Douglas Hickox

Vincent Price est l’honneur chez ESC ce mois-ci, avec :

L’ABOMINABLE DOCTEUR PHIBES de  Robert Fuest (1971)

L'ABOMINABLE DR PHIBES- ÉDITION LIMITÉE - COMBO

Encore sous le choc du décès de sa femme au cours d’une opération chirurgicale, le Dr Phibes prépare sa vengeance en assassinant tous les médecins chirurgiens responsable de la mort de son épouse.

Dès l’ouverture, ou le docteur Phibes, encapuchonné, joue de l’orgue dans une église, le film baigne dans une ambiance morbide et surréaliste, baroque et démesurée, accentuée par des décors délirants et une photographie laissant exploser les couleurs vives. La composition de Vincent Price est proprement hallucinante dans ce film d’épouvante, mariage détonnant entre le classicisme de la Hammer et le cinéma d’horreur psyché des années 70. Le succès du film entraîna logiquement une suite, tout simplement appelé Le retour de l’abominable Dr Phibes, toujours réalisé par Robert Fuest, cinéaste oublié, auteur de quelques petites merveilles dont  l’étonnant And Soon the darkness récemment sorti en Blu ray et l’étrange Les décimales du futur.

THEATRE DE SANG de Douglas Hickox (1973)

THEATRE DE SANG (1973) - COMBO

Lionheart, acteur et metteur en scène spécialisé dans les adaptations des pièces de Shakespeare, désespéré d’être éreinté par la critique, se rend chez l’un de ses détracteurs qui habite un immeuble au bord de la Tamise. Après l’avoir menacé, ainsi que le groupe de critiques qui étaient justement réunis chez lui, il saute du balcon et se jette dans le fleuve. Au bout de quelque temps, les mêmes critiques qui avaient poussé Lionheart au désespoir meurent les uns après les autres, dans des circonstances qui rappellent différents épisodes des tragédies de Shakespeare.

La sortie de Théâtre de sang en Blu ray coïncide malheureusement avec le décès de la divine Diana Rigg, fantasme iconique de la série Chapeau melon et botte de cuir, qui donne la réplique au génial Vincent Price en incarnant le rôle de sa fille.  Chef d’œuvre incontournable du cinéma horrifique britannique des seventies le film de Douglas Hickox transcende un sujet classique mais ingénieux par une succession de meurtres insolites, un humour noir bien senti et une atmosphère cruelle et raffinée intensifiée par le soin apporté à une mise en scène très inspiré d’un excellent artisan du cinéma anglais, Douglas Hickox.

En partenariat avec ESC, Culturopoing vous offre la possibilité de gagner des DVD/BLU RAY de ces deux classiques de l’horreur british au déroulement de l’intrigue assez similaire, si vous daignez répondre aux questions  présentes ci-dessous avant le 30 Septembre 2020 à 00 H 00

© Tous droits réservés. Culturopoing.com est un site intégralement bénévole (Association de loi 1901) et respecte les droits d’auteur, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos visibles sur le site ne sont là qu’à titre illustratif, non dans un but d’exploitation commerciale et ne sont pas la propriété de Culturopoing. Néanmoins, si une photographie avait malgré tout échappé à notre contrôle, elle sera de fait enlevée immédiatement. Nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur – anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe.
Merci de contacter Bruno Piszczorowicz (lebornu@hotmail.com) ou Olivier Rossignot (culturopoingcinema@gmail.com).

A propos de Emmanuel Le Gagne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.