Livres jeunesse : la musique

En cette veille de Fête de la musique, nous vous proposons une sélection de livres jeunesse consacrés à cette thématique. Côté albums, c’est l’imagination qui prime et qui vaut à ces ouvrages d’être appréciés par toutes les générations. Côté romans jeunesse, la musique peut être un prétexte pour aborder d’autres sujets liés à l’adolescence. Sans oublier les livres-disques qui font leur petit spectacle…

la java martienneSUPERBE FANTAISIE
“La java martienne” (à partir de 5 ans)

Boris Vian (texte) & Mirjana Farkas (illustrations)
Paru le 12/09/12 à L’atelier du poisson soluble

Cette interprétation dessinée de la chanson de Boris Vian est vraiment une riche idée ! Humour et fantaisie dialoguent entre le texte de la chanson et les illustrations sérigraphiées : “c’est la java martienne, la java des amoureux, en fermant mes persiennes, je revois tes trois grands yeux…”. Couleurs franches, cheveux-tentacules et planètes-pois, en noir, rouge et bleu : un régal d’imagination débridée à découvrir en chanson, qui plaira à tout âge.

diapasonTRESOR GRAPHIQUE
“Diapason” (à partir de 5 ans)

Laëtitia Devernay (illustrations)
Paru le 23/01/14 aux Editions La Joie de Lire

Cet album au format allongé fait partie des trésors graphiques qui peuvent plaire un peu plus aux parents qu’aux enfants. Matérialisés par de grandes lignes tremblotantes, les troncs d’arbres se transforment en portées musicales. Au-dessus, s’épanouissent des feuillages ronds de différentes densités, où se tient un chef d’orchestre. Au rythme de sa baguette, les feuilles d’arbres s’envolent en nuées d’oiseaux. Silencieux, tout en noir, blanc et vert sombre, ce livre initie à la poésie graphique et se prêtera bien au développement de l’imagination, sous réserve que les lecteurs y contribuent en apportant leur interprétation personnelle. En outre, il décorera merveilleusement la bibliothèque…

la musique c'est toute ma vieBLUETTE EN FANFARE
“La musique, c’est toute ma vie” (à partir de 12 ans)

Josie Bloss (texte)
Paru le 23/01/14 aux Editions Bayard Jeunesse

Le titre de cette nouvelle collection donne le ton : “Sublime idylle” ! Destinée aux ados, elle rassemble des romans d’amour dans un style contemporain. Celui-ci raconte l’histoire d’amour d’Ellie et Connor, tous les deux trompettistes dans la fanfare du lycée. Malgré leur passion commune pour la musique et leurs amours naissantes, les difficultés de l’adolescence leur mettent des batons dans les roues : commérages, rivalité, loyauté, concentration, confiance en soi et image de soi… Riche en rebondissements, ce roman jeunesse captivera les lecteurs un peu romantiques grâce à un bon dosage entre vraisemblance et distance.

LA MAGIE DES CONTESbazar circus
“Bazar Circus” (à partir de 4 ans)

Carl Norac (texte) & Isabelle Chatellard (illustrations)
Paru le 20/03/13 aux Editions Didier Jeunesse

Ce livre-disque tient toutes ses promesses. On y trouve une très juste utilisation de la musique, en illustration et en soutien narratif. Il s’agit uniquement de courts extraits de musique classique (Khatchatourian, Chostakovitch, Satie…), argument fédérateur qui permet aussi l’initiation. L’histoire se passe dans un cirque, autour du personnage d’Angelo, homme-canon qui est envoyé un peu trop loin dans les airs. Son amoureuse Gala et son chien El Toutou vont essayer de le retrouver… On aime le charme rétro et atemporel de ce livre et de l’univers du cirque, ainsi que les illustrations douces au crayon et aquarelle un peu désuettes, très poétiques. L’histoire est bien racontée, le rythme assez soutenu et la longueur du conte ponctué d’extraits musicaux permet une lecture en plusieurs fois, avec ou sans la partie audio.

be bopFRISE DANSANTE
“Be Bop !” (à partir de 6 ans)

Laëtita Devernay (illustrations)
Paru le 06/11/12 aux Editions La Joie de Lire

Paradoxalement, encore un album muet consacré à la musique et là aussi, destiné à un large public entre 6 et 66 ans… Celui-ci propose une digression en images à partir d’un chat sorti d’un gramophone. L’illustratrice joue avec les formes qui s’étirent, ainsi les moustaches du chat deviennent des cordes de contrebasse, puis la forme de sa tête projette la silouhette d’une danseuse en robe-bustier, etc. Une ôde à la musique et au rythme, pleine de clins d’oeil, à partir de laquelle il faudra broder avec les plus jeunes.

A propos de Sarah DESPOISSE

Laisser un commentaire