Elephant / Culturopoing -” Docteur Cyclope ” de Ernst B. Schoedsack, “Le peuple de l’enfer ” de Virgil W. Vogel, ” Le monstres des abîmes ” de Jack Arnold

3 fantastiques nouvelles sorties chez nos amis Elephant !

Le docteur Thorkel mène de mystérieuses recherches sur la structure moléculaires, dans un laboratoire au fond de la jungle amazonienne Il a mis au point une machine destinée à réduire la taille des êtres vivants. Après plusieurs tests sur des animaux, c’est au tour des humains de subir la terrible invention de ce diabolique docteur.  Ernst B. Schoedsack ne connaîtra pas le même succès avec son Docteur Cyclope (1940) qu’avec King Kong ou dans une moindre mesure Les chasses du Comte Zaroff. Il s’agit pourtant d’une œuvre assez fascinante porté par interprétation exceptionnelle d’Albert Dekker parfait en scientifique déglingué se prenant pour Dieu.

Docteur Cyclope [Combo Blu-Ray + DVD]: Amazon.fr: Albert Dekker, Thomas Coley, Janice Logan, Charles Halton, Victor Kilian, Frank Yaconelli, Paul Fix, Frank Reicher, Ernest B. Schoedsack, Albert Dekker, Thomas Coley: DVD &

Quelques scientifiques se rendent dans une région reculée d’Asie. Après une terrible avalanche et de nombreuses péripéties, un éboulement fortuit va les mener dans les profondeurs où ils découvrent une vieille cité abandonnée et une antique peuplade d’hommes taupes vivant loin de toute lumière. Cette production de la Universal, quelque peu oubliée, s’inscrit dans la lignée des films d’aventures exotiques inspirée par la littérature, en l’occurrence des classiques comme L’Atlantide ou Voyage au centre de la terre en passant par She. Virgil W. Vogel signe avec Le peuple de l’enfer (1956) un agréable divertissement porté par des interprètes convaincants et des effets spéciaux délicieusement datés.

Le Peuple de l'enfer [Combo Blu-Ray + DVD]: Amazon.fr: John Agar, Cynthia Patrick, Hugh Beaumont, Alan Napier, Nestor Paiva, Phil Chambers, Rodd Redwing, Robin Hughes, Frank Baxter, Virgil W. Vogel, John Agar,

Donald Blake, professeur de biologie dans une université, fait venir pour ses expériences sur l’évolution un spécimen de cœlacanthe, poisson préhistorique qui semble provoquer d’étranges réactions sur ceux qui l’approchent. Il va en être la première victime. Le monstre des abîmes (1958),  même s’il ne rivalise pas avec Tarantula et surtout L’homme qui rétrécit, s’avère une chouette série B fauchée qui doit beaucoup au savoir faire du cinéaste qui parvient à insuffler une humanité à une œuvre désuète mais pleine de charme et bien rythmée.

Le Monstre des abîmes - Jack Arnold - Elephant Films - Blu-ray - Place des Libraires

En partenariat avec Elephant, si vous souhaitez gagner 3 exemplaires de ces petits classiques de l’épouvante des années 40/50, il vous suffit de répondre aux questions suivantes avant le 31 décembre 2020 à 0 h00

© Tous droits réservés. Culturopoing.com est un site intégralement bénévole (Association de loi 1901) et respecte les droits d’auteur, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos visibles sur le site ne sont là qu’à titre illustratif, non dans un but d’exploitation commerciale et ne sont pas la propriété de Culturopoing. Néanmoins, si une photographie avait malgré tout échappé à notre contrôle, elle sera de fait enlevée immédiatement. Nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur – anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe.
Merci de contacter Bruno Piszczorowicz (lebornu@hotmail.com) ou Olivier Rossignot (culturopoingcinema@gmail.com).

A propos de Emmanuel Le Gagne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.