Concours Le chat qui fume / Culturopoing: Halloween II, Halloween III, Waxwork

Tremblez Mesdames et messieurs car Le Chat qui fume édite pour Halloween… euh.. non.. pour Noël, le farceur, trois films d’horreur parfaits pour… les fêtes !

Halloween II de Rick Rosenthal

Suite directe de La nuit des masques, qui débute la où se termine le film de John Carpenter, Halloween II s’applique à reproduire le style du maître au point de jeter un trouble quant à la paternité du métrage. Situé essentiellement dans un hôpital,  ce slasher éprouvant s’avère d’une diabolique efficacité et impose définitivement Michael Myers comme l’un des croquemitaines les plus effrayants de l’histoire du cinéma. Le réalisateur, copieur plutôt doué, Rick Rosenthal rempilera 18 ans après pour un Halloween 20 ans après.

HALLOWEEN II - LE CHAT QUI FUME

Halloween III : Le sang du sorcier de Tommy Lee Wallace

Curieusement appelé Halloween III, le film de Tommy Lee Wallace, un protégé et ami de Carpenter n’a absolument rien à voir avec la franchise, développant un scénario malin dans la lignée de la quatrième dimension : un fabricant de masques d’Halloween met au point un plan démoniaque pour tuer des millions d’enfants avec ses masques… Série B à atmosphère inquiétante, Halloween III bénéficié d’une mise en scène soignée et surtout de l’interprétation du très attachant Tom Atkins acteur très présent dans le cinéma de genre des années 80.

HALLOWEEN III - LE CHAT QUI FUME

Waxwork de Anthony Hickox

Hommage à peine voilé à L’homme au masque de cire (la version d’André de Toth) et à Crime au musée des horreurs d’Arthur Crabtree, cette série B nostalgique signé par le mésestimé Anthony Hickox,  revisite  avec un bonheur communicatif les classiques de l’épouvante, à savoir le mythe du  loup garou, la momie, les morts vivants,  l’homme invisible, le Comte Dracula … et le Marquis de Sade. Construit sous forme de mini-sketches, Waxwork demeure un spectacle jouissif, gentiment sanglant, misant sur d’excellents effets spéciaux et la présence du formidable David Warner.

WAXWORK - LE CHAT QUI FUME

En partenariat avec l’éditeur Le chat que fume, nous sommes heureux de vous faire gagner 2 exemplaires de chacun de ces magnifiques combos DVD/Blu Ray si vous répondez aux  questions suivantes avant le  20 janvier à 0 h 00

© Tous droits réservés. Culturopoing.com est un site intégralement bénévole (Association de loi 1901) et respecte les droits d’auteur, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos visibles sur le site ne sont là qu’à titre illustratif, non dans un but d’exploitation commerciale et ne sont pas la propriété de Culturopoing. Néanmoins, si une photographie avait malgré tout échappé à notre contrôle, elle sera de fait enlevée immédiatement. Nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur – anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe.
Merci de contacter Bruno Piszczorowicz (lebornu@hotmail.com) ou Olivier Rossignot (culturopoingcinema@gmail.com).

A propos de Emmanuel Le Gagne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.