Concours ESC/Culturopoing – « Cruising/La Chasse » de William Friedkin

New York, un tueur fou aligne avec sadisme les cadavres les uns après les autres. L’affaire est d’autant plus inquiétante que les victimes font partie du même milieu : celui des homosexuels sado masochistes. Une communauté très fermée que Steve Burns (Al Pacino), l’officier de Police chargé de l’enquête, devra infiltrer pour mieux débusquer la bête…

https://fr.web.img4.acsta.net/r_1920_1080/medias/nmedia/18/64/13/32/18766828.jpg

Copyright ESC 2022

Sur le toit d’Hollywood après les cartons successifs de French Connection et de L’Exorciste au début des années 70, William Friedkin a connu une fin de décennie nettement plus mouvementée. Son remake du Salaire de la peur de Clouzot, Sorcerer, connait un échec violent avant d’être réhabilité près de quarante ans plus tard à sa juste valeur, celle d’un immense chef-d’œuvre. Dans la nécessité de se repositionner vis-à-vis de l’industrie, il accepte un film plus léger, Têtes vides cherchent coffres pleins, qui contribue temporairement à casser son image. Assagissement de courte durée, puisqu’il revenait en 1980 avec l’un de ses films les plus sombres, crus, troubles et poisseux, Cruising. Adapté du roman homonyme du journaliste Gerald Walker, le long-métrage fait l’objet de nombreuses polémiques et incompréhensions à sa sortie, en cause une vision de l’homosexualité jugée clichée et négative, mais pas seulement. Jouant finalement assez peu sur le suspens de l’enquête (l’identité du tueur est rapidement connue), Friedkin observe une lente descente aux enfers et contamination du mal, se servant de son héros comme un miroir adressé au spectateur, exauçant ses pulsions les plus noires. Renié par Al Pacino, avec la qui la collaboration fut houleuse, l’interprète de Tony Montana livre pourtant une prestation fascinante dont le metteur en scène exploite la gêne manifeste afin de densifier le malaise général. Œuvre majeure d’un cinéaste hors-normes, le film était encore inédit en France en Haute-Définition. ESC répare ce tort en proposant un Combo DVD/Blu-Ray pourvu d’une version restaurée supervisée par William Friedkin lui-même, auquel s’ajoute de nombreux suppléments dont le commentaire audio du réalisateur et un entretien avec Philippe Rouyer.

En partenariat avec ESC nous sommes très heureux de vous faire gagner trois exemplaires Combo Blu-Ray/ du film, pour cela il vous suffit de répondre aux questions ci-dessous avant le 3 février 23h59 !

© Tous droits réservés. Culturopoing.com est un site intégralement bénévole (Association de loi 1901) et respecte les droits d’auteur, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos visibles sur le site ne sont là qu’à titre illustratif, non dans un but d’exploitation commerciale et ne sont pas la propriété de Culturopoing. Néanmoins, si une photographie avait malgré tout échappé à notre contrôle, elle sera de fait enlevée immédiatement. Nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur – anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe.
Merci de contacter Bruno Piszczorowicz (lebornu@hotmail.com) ou Olivier Rossignot (culturopoingcinema@gmail.com).

A propos de Vincent Nicolet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.