Lorsque Modern Studies a signé chez Fire Records l’an passé, le label a eu la bonne idée de rééditer le premier album du groupe, Swell to Great (2016), principalement construit autour de la sonorité délicieusement surannée d’un harmonium de l’époque victorienne, un projet un peu baroque mais très séduisant. On guettait donc avec la même curiosité que celle déployée par ces musiciens dans leurs expérimentations sonores, à la lisière entre psychédélisme, jazz et classique, la suite de leurs aventures.

Le 18 mai prochain paraîtra leur deuxième opus, Welcome Strangers, dont le premier extrait, « Mud and Flame », offre d’ores et déjà un parfait reflet de la maturation artistique qui s’est opérée au cours des deux dernières années pour ce quatuor et l’a conduit à approfondir la singularité de son style tout en préservant son art consommé de la clarté mélodique et son goût pour des textures sonores aux moirures complexes, à la fois denses et changeantes. L’album à venir s’annonce d’ores et déjà comme un de ceux qui compteront cette année ; vous voici prévenus.

A propos de Jean-Christophe PUCEK

Laisser un commentaire