Guy Delisle – “Le guide du mauvais père”

Intermède tout en légèreté –

Ce n’est un secret pour personne, le dessinateur de bande-dessinée Guy Delisle a longtemps voyagé en famille aux quatre coins du monde. Cela nous a valu ses désormais célèbres chroniques de voyage où il dépeint chaque contexte socio-politique à travers de fines anecdotes. Si l’humour et la tendresse y sont toujours présents malgré la gravité des thèmes abordés, on connaît moins ses ouvrages franchement plus légers.

Son métier lui offrant un emploi du temps relativement flexible, Guy Delisle passe pas mal de temps avec ses enfants, Louis et Alice, neuf et six ans. Il a tiré du quotidien la matière de ces anecdotes qu’il a arrangées et parfois poussées à l’extrême, mettant à l’honneur la jolie répartie de sa progéniture, de leur génération et plus largement de tous les enfants. C’est toutefois sans prétention et avec beaucoup d’autodérision qu’il dessine ses échanges avec eux, se montrant à contre-emploi “mauvais père” pour cause de franc-parler, mauvaise humeur, mauvaise foi ou simple fatigue…Le résultat donne des petites vignettes assez drôles, notamment l’épisode de la tronçonneuse où le père pousse son fils à l’essayer : “Rappelle-toi que tu es à moitié canadien ! Un jour ou l’autre tu devras t’y mettre, mon gars !”, qui fera rire au moins tous les non-Canadiens. Ou encore celui de la petite souris qui oublie de passer plusieurs soirs de suite : “Est-ce que tu crois que si c’était nous, les parents, qui venions mettre une pièce sous ton oreiller, on aurait oublié deux nuits de suite de le faire ?”. On devine en filigrane le père fasciné par la vivacité de ses enfants, leur aisance avec les nouvelles technologies, leurs réflexions parfois très perspicaces pour leur jeune âge, traversées d’émotions vraiment enfantines et touchantes.

On peut voir sur le blog de Guy Delisle de nombreux extraits de ce petit livre qui se lit en quinze minutes, parfait pour s’offrir une parenthèse. Vaguement tiré par les cheveux par manque de consistance ou de pages supplémentaires, ce court ouvrage contribue en tout cas au capital sympathie de l’auteur, déjà solide.

Paru le 03/01/13 aux Editions Delcourt.

 

© Tous droits réservés. Culturopoing.com est un site intégralement bénévole (Association de loi 1901) et respecte les droits d’auteur, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos visibles sur le site ne sont là qu’à titre illustratif, non dans un but d’exploitation commerciale et ne sont pas la propriété de Culturopoing. Néanmoins, si une photographie avait malgré tout échappé à notre contrôle, elle sera de fait enlevée immédiatement. Nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur – anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe.
Merci de contacter Bruno Piszczorowicz (lebornu@hotmail.com) ou Olivier Rossignot (culturopoingcinema@gmail.com).

A propos de Sarah DESPOISSE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.