Depuis 2009, Culturopoing est heureux de rendre compte chaque année de l’édition annuelle du festival Hellfest. Douze année déjà que nous nous rendons avec joie et fièvre du côté de la belle ville de Clisson en Loire-Atlantique pour savourer à plein toute la richesse et la ferveur de la musique metal actuelle, du glam au post-core, du brutal death au classic rock.  Nous avons ainsi pu vivre au jour le jour, année après année, l’essor d’un festival qui est devenu aujourd’hui l’un des plus grands de France, tous genres confondus; et dont le nom figure désormais dans le langage courant aux quatre coins de l’hexagone.

Pour sa 15è édition, le festival accueillera une nouvelle fois une programmation de choc les 19, 20 et 21 juin prochains. Celle-ci est désormais complète (sous réserve bien évidemment d’annulation de dernière minute) avec l’ajout ce week-end de noms importants, Mastodon, Rival Sons et Cro-Mags en particulier. La première journée fera la part belle aux groupes phares des vingt dernières années (Volbeat, Opeth, Mastodon donc) avec un focus conséquent sur ce que fut le rock énervé et dépressif des 90’s (Deftones et Incubus) comme celui plus primesautier (les stars d’Offspring). Avec une densité assez affolante du côté des Stages lugubres et macabres, avec une Stage Doom/Stoner de premier ordre et la paire excitante à souhait Suicidal Tendencies/Body Count du côté de la Zone de Guerre, cette première journée s’annonce d’ores et déjà brûlante.

Traditionnellement plus populaire et ouverte aux vents du grand public, le samedi verra les seigneurs et maitres Faith No More revenir en tête d’affiche en compagnie de Deep Purple et avec un Infectious Grooves (incluant son bassiste originale Robert Trujillo de Metallica) en guise de brûlant chauffe-plat. Aibourne, Steel Panther, The Darkness et Rival Sons complèteront un aguichant ticket sur les grandes scènes. Tout à côté, le carnaval macabre perdurera avec une journée de thrash old school (Flotsam & Jetsam quand même, SAcred Reich et Sepultura sinon) et les magnifiques et envoutants Wardruuna en invités plus que spéciaux. Du côté des planants et de la Vallée, la journée s’annonce plombée à souhait alors que le grand Mike Ness et son Social Distorsion viendront clôturer une journée assez bluffante côté Warzone (entre Frustration et Agnostic Front, la voie est large).

Enfin, le dimanche verra System Of A Down régaler l’assemblée pour une première visite à Clisson pour ce qui les concerne.Auparavant nombre d’habituées auront fait parler la poudre (Down, Korn, Devin Townsend) au milieu de figures émérites du genre (Doro, Sortilège et Running Wild tout de même). Si Judas Priest fait incontestablement figure de tête d’affiche de la journée, ce sont toutefois les noms de Life Of Agony, Alcest et Walls Of Jericho que nous retiendrons du haut de notre subjectivité. A noter également une paire assez excitante de groupes japonais, les impayables Babymetal et les bien plus énervés et sautillants Maximum The Hormone.

Au final donc, comme vous l’imaginez, une édition qui s’annonce une fois encore passionnante, d’autant qu’il nous reste à creuser plus encore la programmation pour y dénicher trouvailles, incongruités et curiosités qui font tout autant le miel du Hellfest que les gros noms porteurs. Rendez-vous en juin prochain sur Culturopoing pour une nouvelle édition du Hellfest !

© Tous droits réservés. Culturopoing.com est un site intégralement bénévole (Association de loi 1901) et respecte les droits d’auteur, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos visibles sur le site ne sont là qu’à titre illustratif, non dans un but d’exploitation commerciale et ne sont pas la propriété de Culturopoing. Néanmoins, si une photographie avait malgré tout échappé à notre contrôle, elle sera de fait enlevée immédiatement. Nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur – anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe.
Merci de contacter Bruno Piszczorowicz (lebornu@hotmail.com) ou Olivier Rossignot (culturopoingcinema@gmail.com).

A propos de Bruno Piszorowicz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.