Concours Potemkine/Culturopoing : “Häxan” de Benjamin Christensen

Ainé de 10 ans de son compatriote Carl Theodor Dreyer (qui le suivra d’ailleurs dans la tombe à presque dix années d’écart), Benjamin Christensen ne connaîtra pas la notoriété internationale de ce dernier. Son passage à la réalisation comporte quelque chose de merveilleusement absurde et poétique puisque c’est sa peur de la scène théâtrale qui mettra fin à la carrière théâtrale et de chanteur d’opéra à laquelle il se destinait. S’il a réalisé plus de 10 films, dont plusieurs aux états-unis,la plupart à connotation fantastique, seul cet extraordinaire Häxan, la sorcellerie à travers les âges reste mondialement connu comme un chef d’oeuvre incontournable, à l’image du Nosferatu de Murnau réalisé la même année.

En effet Häxan est juste l’un des plus grands films fantastiques, peuplé de visions démoniaques inégalées, de représentations de sabbats effrénés qui continuent à ébranler notre regard 1 siècle (et oui !) plus tard. Incroyable dans la fureur orgiaque de certaines représentations, incroyable dans sa manière de briser les tabous, incroyable dans son attaque de la religion, Häxan est donc à la fois une immense oeuvre hallucinée, une étude poussée de la sorcellerie, du fanatisme religieux et de siècles d’iniquités quand l’homme brûlait et torturait des sorcières pour mieux dissimuler ses frustrations et assouvir ses propres fantasmes. Christensen pousse la réflexion aussi loin que l’image dans un chef d’oeuvre politique/poétique blasphématoire qui se fait enfin ode à la liberté et à la femme.

Potemkine sort ce mois-ci une édition ultime proprement hallucinante bardée de bonus, jugez plutôt :

Version restaurée
Accompagnement musical exclusif composé par Matti Bye
Édition limitée à 1666 exemplaires
Boîtier Digipack 3 volets avec fourreau
Contient :
– le Blu-ray du film
– le DVD du film
– un DVD de bonus

Présentation de Benjamin Christensen lors de la réédition du film en 1941 (8′)
Commentaire audio de Colette Arnould (professeur de philosophie, auteure du livre : Histoire de la sorcellerie)
Trois musiques originales :
– Art Zoyd – exclusive à cette édition (1996/2021)
– Dagerlöff & Galner – exclusive à cette édition (2021)
– Matti Bye (2007)
Häxan – The Esoteric Cut (1968, version inédite restaurée en 2020, 80′)
Witchcraft from the ages (1968, version narrée par William S. Burroughs sur une musique de Jean-Luc Ponty, 76′)
Document d’époque : décors, casting, essais effets spéciaux (4′)

Culturopoing est donc heureux d’être partenaires de Potemkine pour vous en faire gagner 3 exemplaires si vous répondez aux questions suivantes avant le 30 juin, à l’heure du sabbat.

 

 

© Tous droits réservés. Culturopoing.com est un site intégralement bénévole (Association de loi 1901) et respecte les droits d’auteur, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos visibles sur le site ne sont là qu’à titre illustratif, non dans un but d’exploitation commerciale et ne sont pas la propriété de Culturopoing. Néanmoins, si une photographie avait malgré tout échappé à notre contrôle, elle sera de fait enlevée immédiatement. Nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur – anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe.
Merci de contacter Bruno Piszczorowicz (lebornu@hotmail.com) ou Olivier Rossignot (culturopoingcinema@gmail.com).

A propos de Culturopoing

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.