Voyage au coeur du rock sur Culturopoing

C’est gratuit, ça ne mange pas de pain, c’est un mélange de ludique et de futile tant l’exercice est vain et perdu d’avance, c’est une sélection plus ou moins synthétique de toute l’aventure du rock’n’roll et de la pop music des premiers pas de deux d’Elvis à la joliesse mélodique de Kylie.

Ce voyage se fait dans une chronologie toute relative mais autour de quelques étapes fortement balisées

1 Le rock’n’roll pionnier et ses avatars (psychobilly)

2 Le rock au sens premier du terme, débarassé de son “roll” segmentant et partant du british beat anglais des early sixties pour aller jusqu’aux belles heures du rock indé français en passant par le glam, le rock estampillé seventies, eighties, l’adult pop et le versant le plus mélodique et radiophonique des guitares. Il passera à cette occasion aussi des Etats-Unis à la Belgique ou le Canada avec une halte prolongée du côté des anglais.

3 Le folk, acoustique ou pas, la country et le blues métisées de rock, la nouvelle scène folk et les chichiteux dernier degré, c’est ensuite toute la partie boisée et épurée qui nous plait tant par ici

4 Ensuite la partie consacrée aux drogués doux et aux drogués durs avec le rock psychédélique, planant, expérimental avec un détour vers le progressif et un dernier voyage du côté du plus récent post rock

5 Place alors aux agités et aux énervés du hard rock, allant des pionniers bien connus jusqu’aux avatars du black metal sans oublier bien entendu les coiffeurs du hard FM, les acnéiques du Trash, les savants du metal progressif ou atmosphérique, les rois de la fusion et les enroués du death metal.

6 Le punk alors, proto ou post, entre en scène, un punk dérivant vers le hardcore puis la noisy pop bien rapidement sans oublier le grunge et les avatars actuels de l’émo ou encore les tenants du rock stoner

7 Place alors aux sombres héros de l’amer avec la new wave et ses versants lisses (l’électro pop de garçons coiffeurs) et abrasifs (la new wave littéralement) sans oublier la cold ou encore le binome batcave/gothique mais aussi plus curieusement le rock dit industriel ou encore rock “typed”

8 Les métissages auront enfin voix au chapitre, que cela soit la pop jazzy, la pop hip hopante, la pop nationaliste ou encore celle donnant à entendre les rythmiques ska et j’en passe

9 La pop enfin dans toute sa luminosité éternelle, des premiers pas de la pop à trompettes des sixties jusqu’à la pop riche en sucre d’aujourd’hui en passant par celle léchées des seventies, la mellow pop au nom bien trouvé ou encore la pop “sérieuse” et sophistiquée des pop stars vieillissantes mais dont le public, c’est une chance, vieillit tout autant.

Un petit tour donc du côté du rock et de la pop, sans aucune prétention ni exhaustivité, juste un peu d’écoute suivie et prolongée pour celui et celle qui en aura la curiosité


Découvrez Chuck Berry!

A propos de Bruno Piszorowicz

Laisser un commentaire