Concours Sidonis Calysta/Culturopoing – “La Poursuite impitoyable” de Arthur Penn

Bubber Reeves s’évade de prison avec un complice qui, après avoir volé une voiture et tué un conducteur, l’abandonne. Bubber est alors accusé du crime. Dans sa ville natale de Tarl, au Texas, l’annonce de son évasion et du meurtre déchaîne les haines et les passions, trop longtemps retenues. Anna, sa femme, devenue la maîtresse du films du magnat local, Val Rogers, qui a commis le délit dont fut accusé Reeves, craint de voir sa faute éclater au grand jour. Le Shérif Calder, quant à lui, sait qu’il va lui falloir protéger le fuyard d’une foule fanatique, qui n’a plus qu’un seul souhait : terminer la fête du samedi soir par un lynchage…

Un an avant qu’il ne pose les jalons du Nouvel Hollywood avec Bonnie And Clyde (1967), Arthur Penn en proposait déjà les prémisses avec cette Poursuite impitoyable au souffle tragique, qui préfigure dans tous ses aspects critiques et politiques, son procès des Etats-Unis, son aspect démystificateur les futures œuvres à venir de ces cinéastes hors-normes.
Il emploie trois stars engagées – enfin plutôt deux, Fonda et Brando, Redford n’étant alors qu’un débutant – comme autant de figures emblématiques pouvant servir la colère de l’oeuvre.
La traque du tout jeune Robert Redford est à la fois haletante et révoltante  ; plus La poursuite impitoyable avance, jusqu’à son final estmoquant, plus il s’achemine vers un fatum inéluctable.

Nous sommes très heureux de vous faire gagner des exemplaires de “La Poursuite impitoyable” si vous répondez à ce questionnaire avant le 2 juillet 2020, 0h00.

© Tous droits réservés. Culturopoing.com est un site intégralement bénévole (Association de loi 1901) et respecte les droits d’auteur, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos visibles sur le site ne sont là qu’à titre illustratif, non dans un but d’exploitation commerciale et ne sont pas la propriété de Culturopoing. Néanmoins, si une photographie avait malgré tout échappé à notre contrôle, elle sera de fait enlevée immédiatement. Nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur – anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe.
Merci de contacter Bruno Piszczorowicz (lebornu@hotmail.com) ou Olivier Rossignot (culturopoingcinema@gmail.com).

A propos de Olivier ROSSIGNOT

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.