Alain Jessua : “Vous rajoutez un petit quelque chose à la réalité et ça devient prémonitoire”

Suite à l’hommage qui lui a été rendu à la Cinémathèque, nous avons eu la chance d’interviewer Alain Jessua, cinéaste inclassable car il s’amuse à brouiller les genres : comédie satyrique, policier, anticipation, film noir… et a toujours eu une longueur d’avance, traitant -bien avant l’heure- de la course folle au rajeunissement, à l’hyper sécurité, au bonheur immuable (avant que le Prozac et autres soient commercialisés) et à la célébrité express… Autre paradoxe du réalisateur à multiples facettes : ses films ont été interprétés dans les années 70-80 par des vedettes (Alain Delon, Jean Yanne, Annie Girardot, Gérard Depardieu) et donc diffusés en “prime-time” à la TV malgré leur causticité et un délicieux arrière-goût de vitriol.

 

 

A propos de Olivier ROSSIGNOT

A propos de Xanaé BOVE

Laisser un commentaire