[Le jour & l’air] Phoebe Bridgers + Noah & Abby Gundersen, « Killer + The Sound »

Ils avaient devant eux quelques heures d’un après-midi d’automne. La tournée faisait halte à Seattle, la ville où il avait choisi de s’installer à ses dix-huit ans ; cette étape était la dernière de leur bout de chemin de scène en commun, lui comptant déjà plus de dix ans de carrière, elle ayant fait paraître son premier album quelques semaines plus tôt. Noah Gundersen et sa sœur Abby ont donc partagé le Studio X avec Phoebe Bridgers, le temps d’enregistrer à trois voix et deux pianos (à peine augmentés de quelques discrètes nappes de synthétiseurs) une collaboration où se mêlent le « Killer » extrait du Stranger in the Alps de Phoebe et une réinvention du « The Sound » – une comparaison avec l’original permettra de mesurer le chemin parcouru – tiré du White Noise de Noah en une alchimie si parfaite que l’on pourrait penser que ces deux chansons n’aspiraient qu’à se rejoindre. Le résultat, où les voix s’épousent et s’échangent, unies par la complicité des musiciens et l’estime qu’ils éprouvent l’un pour l’autre, est d’une harmonie et d’une intériorité à fleur de peau proprement stupéfiantes et durablement émouvantes, signant sans doute une des plus belles chansons qui paraîtront cette année.

A propos de Jean-Christophe PUCEK

Laisser un commentaire