11 new songs in the pocket pour Warpaint fin septembre

 

 

28 juillet, un twitto tombe chez Warpaint. Un teaser intriguant qui s’ouvre sur le zoom d’une zone résidentielle arborée. En contrebas, une route et son défilé de voitures. Au centre, un bâtiment en L flanqué d’un parking. Sur le toit-terrasse en grosses lettres roses s’affiche un Heads Up. Autour s’affairent quatre électrons libres. Ils tourbillonnent, s’activent. Pour certains, se rapprochent. Du bleu électrique, de l’orange, du gris. Des corolles, des robes. Ce micro-ballet bourdonne, déambule, cherche ses marques, se place. Trois optent pour un bain de soleil urbain. La dernière, rebelle, préfère la station debout. Une scène pinky, pepsy. Cute & colorée. Girly. C’est frais, c’est nature. Et surtout, c’est par cette action-éclair, DIY et choupi, que les filles de Warpaint montrent le bout de leur nez, enfin plutôt celui de leur prochain album.
 
Toujours à sortir chez Rough Trade, presque un an après l’échappée belle de leur bassiste, Jenny Lee Lindberg. L’excitation est à son comble dans la hard fan base. Après quatre jours à patienter, ouf ! enfin des explications sur le Facebook du groupe. En substance “We made an album, it’s funky and called Heads Up and it’s our babay. So..yeah it doesn’t come out until September 23 on Rough Trade but here’s the announcement! We love you. We love it. Can’t wait for you to meet each other.” Un album aux influences multiples (Janet Jackson, Björk, Kendrick Lamar, Outkast) et une répartition des rôles équitable. L’album, produit par Jacob Bercovici, contiendra 11 titres.

 

 

Après écoute du single balancé pour la circonstance, funky yep ! Groovy la New song. Pile dans la lignée d’un Disco//Very. Bref une plage very feel good. Poppy, funky. Sans prétention. Un single calibré pour les dancefloors. Idéal pour l’été. De quoi improviser des chorégraphies, et pas qu’en soirée, en attendant la rentrée et … des new songs 😉

 

 

A propos de Elysia

Laisser un commentaire