Il s’agit d’une première publication pour l’auteur américain Alan Heathcock : huit nouvelles très remarquées pour patienter d’ici son premier roman, en cours d’écriture. Ces histoires se déroulent à Krafton, une petite ville fictive qui appartient à l’éloquente “Amérique profonde”… Ce choix d’ancrage, atemporel et transposable, renforce le point de vue : “Dans un village, le plus tragique était que le passé ne s’effaçait jamais totalement.”
Parmi la population isolée de Krafton, des personnages émergent, malmenés par la vie. Bagarres qui tournent mal, mauvaises blagues, viol, inondations et décès : la violence traverse à répétition leur quotidien. Parfaitement écrits, ces faits tragiques ainsi juxtaposés offrent au lecteur une réelle puissance narrative, mais aussi un questionnement plus large sur la notion d’accident. A la suspicion d’un éventuel châtiment infligé à une population, un pays, une époque, l’auteur oppose la propension d’un microcosme à nourrir le drame.
Ce faisant, c’est notamment la question religieuse que l’auteur aborde implicitement en façonnant le malheur chronique qui s’abat sur ses personnages. L’ont-il mérité d’une façon quelconque ? Pouvaient-ils éviter ces situations ? Quelle mort peut-on qualifier d’aléatoire, l’accident de tracteur ou l’accident de guerre ? Et plus largement, y a-t-il une justice (au sens propre de l’expression) ? A travers le personnage d’Helen, entre autres, la femme-shérif de Krafton, Alan Heathcock montre l’attachement à un territoire, l’espoir en fuite, une tendance à se faire justice soi-même et la responsabilisation urgente des individus face à leurs actes, mais aussi face au hasard.

Profondes et vivaces, ces huit nouvelles laissent présager du meilleur concernant ce nouvel auteur à suivre.

 

Paru le 28/08/13 aux Editions Albin Michel (traduit de l’américain par Olivier Colette).

 

 

 

© Tous droits réservés. Culturopoing.com est un site intégralement bénévole (Association de loi 1901) et respecte les droits d’auteur, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos visibles sur le site ne sont là qu’à titre illustratif, non dans un but d’exploitation commerciale et ne sont pas la propriété de Culturopoing. Néanmoins, si une photographie avait malgré tout échappé à notre contrôle, elle sera de fait enlevée immédiatement. Nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur – anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe.
Merci de contacter Bruno Piszczorowicz (lebornu@hotmail.com) ou Olivier Rossignot (culturopoingcinema@gmail.com).

A propos de Sarah DESPOISSE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.