A beaucoup entendre Beautiful Tango sur les ondes, il est grand temps de découvrir l’album entier d’Hindi Zahra et par là même son univers métissé et coloré. Partie émergée de l’iceberg, si l’on peut dire car la chaleur est plutôt au rendez-vous, cette douce ballade aux accents de ritournelle plante le décor autour d’une voix simplement séduisante. Sifflotement léger à l’ouverture, une guitare à la sobriété nonchalante, quelques palmas et le tour est joué : un texte fiévreux se dévoile, hymne à l’amour et à la vie, et on se laisse porter, au lointain d’imprévus détours…
C’est vers ses racines marocaines que la route se poursuit avec Oursoul – ou d’ailleurs s’en éloigne puisque cela signifie le passé révolu en berbère – dont les sonorités world se retrouveront un peu plus loin pour Imik Si Mik (petit à petit). Hommage à ses origines, puisqu’elle est née là-bas et a émigré ensuite à Paris pour ses études, et réelle influence puisque bercée jusqu’alors par les musiques traditionnelles, on ne peut pourtant pas réellement parler d’ancrage. L’âme du disque est nomade, mêlant les genres et les sonorités pour un concentré authentique et chamarré.
Pour ce philtre envoûtant, les neuf autres titres réunissent en effet deux grandes familles d’ingrédients acoustiques : folk-soul-jazz et flamenco-gipsy-swing, une souche maîtrisée qui laisse la place à autant de rythmiques fantaisistes et rêveuses. Sans oublier deux-trois touches de blues, une guitare électrique énergisante et des effets électro sur les morceaux plus musclés. Sensualité, plénitude et ferveur nous surprennent d’une piste à l’autre, installant des atmosphères aussi variées que complémentaires.
Les influences sont assez anecdotiques et subjectives, peut-être Nneka pour la polyvalence punchy de Music, Pauline Croze dans quelques intonations de la voix un brin voilée comme sur At the Same Time, ou encore notre regrettée Lhasa pour le paysage… Il se dégage en tout cas de l’album un ton résolument personnel et original, souligné par des paroles à la profondeur simple et essentielle. Légèrement écorchée mais bien vivante, Hindi Zahra signe ses textes avec passion et énergie vibrante, Stand Up au-dessus de la pile.

© Tous droits réservés. Culturopoing.com est un site intégralement bénévole (Association de loi 1901) et respecte les droits d’auteur, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos visibles sur le site ne sont là qu’à titre illustratif, non dans un but d’exploitation commerciale et ne sont pas la propriété de Culturopoing. Néanmoins, si une photographie avait malgré tout échappé à notre contrôle, elle sera de fait enlevée immédiatement. Nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur – anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe.
Merci de contacter Bruno Piszczorowicz (lebornu@hotmail.com) ou Olivier Rossignot (culturopoingcinema@gmail.com).

A propos de Sarah DESPOISSE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.