Amis cinéphiles, curieux de tous bords, ne manquez pas cette belle programmation proposant un large panorama d’une cinématographie désormais reconnue dans le monde entier : ici des films présentés dans les plus grands festivals internationaux comme Cannes, Venise ou Locarno, mais aussi des documentaires passionnants, des comédies populaires.

Chaque séance sera animée par les équipes des films !

Depuis son formidable essor dans les années 2000, le cinéma roumain ne cesse de nous surprendre. Pour sa neuvième édition, La semaine du cinéma roumain prend ses quartiers au cinéma Le Lincoln sur les Champs-Elysées. L’occasion de découvrir ou redécouvrir de vraies pépites, comme Dogs de Bogdan Mirica, Fixeur d’Adrian Sitaru, ou encore Un mariage de pierre et Le démon de l’or de Dan Pita & Mircea Veroiu (1973), parmi une quinzaine de long-métrages de fiction et documentaire.

Avec des réalisateurs aujourd’hui reconnus comme Cristian Mungiu, Cristi Puiu ou Corneliu Porumboiu, dont les films sont régulièrement sélectionnés dans les plus grands festivals de part le monde, ou de nouveaux auteurs comme Radu Jude, Radu Muntéan, Bogdan Mirica ou Adrian Sitaru, le cinéma roumain s’est imposé sans contestation dans le paysage cinématographique mondial.
Le temps de la « nouvelle vague » révolu, voici celui de la maturité d’une école toujours en mouvement, aux aguets des turpitudes que traverse la société. Si corruption, pauvreté, mauvais fonctionnement des services publics, le retard économique, ont été et restent des thèmes centraux abordés par les cinéastes, les problèmes environnementaux, la transmission entre les générations ou les affres de la vie familiale sont désormais également aux centres des préoccupations. Un cinéma tragique et drôle à la fois, ou la satire tient bien sur une place de choix. L’Institut culturel roumain est fier d’en être la vitrine avec une programmation originale permettant, à travers 16 films long-métrages (14 films de fiction et 2 documentaires) d’en découvrir toute la richesse.

Pour de plus amples renseignements, rendez vous sur le site du Lincoln.

A propos de Xanaé BOVE

Laisser un commentaire