“Psy”, Cie Les 7 doigts de la main – Parc de la Villette

La Compagnie Les 7 doigts de la main a bien fait de choisir Caravan Palace comme pièce maîtresse de sa playlist car comme on dit, qui se ressemble s’assemble : de bonnes bases, beaucoup de poudre aux yeux, mais au final pas tellement d’âme. Après la déconvenue de “La Vie” programmée précédemment au Cabaret Sauvage, on pouvait attendre beaucoup de ce spectacle de la même compagnie présenté loin des tables de cabaret dans une configuration plus propice à l’expression du véritable cirque contemporain. Et pourtant, malgré un concept original au préalable et une solide maîtrise des figures, on retrouve dans “Psy” les mêmes travers.

Certes, on rit un peu plus légèrement, il faut dire qu’ils sont onze sur seine et qu’ils mettent du coeur à l’ouvrage. Les enchaînements sont doués, l’ensemble est très chorégraphié et, musique à l’appui, l’élan est bien remarquable. Par la thématique, les numéros d’introspection et d’exubérance sont alternés, mettant en valeur la technique assurée de la troupe. Néanmoins, la tension dramatique est là encore mal dosée, propice à la redondance des postures. L’atmosphère tonitruante fatigue, frôle la vulgarité et très vite, on perd complètement le fil qui n’est plus que prétexte à un enchaînement-prestation. Viennent alors quelques piqûres de rappel maladroites qui se perdent dans un écho festif vide de sens, donnant l’impression d’une grosse machinerie qui tourne à vide. Quelques espoirs se fondaient sur le décor-agrès, une maison à escalier amovible, pas totalement exploités non plus malgré quelques esquisses. Chacun dans leur personnage, les artistes manquent de latitude jusqu’à s’enfermer dans l’abrutissement.Sous des apparences audacieuses, la Compagnie Les 7 doigts de la main prend en réalité le parti du risque zéro. Tant mieux si par là leurs spectacles s’exportent bien, mais ça n’en fait ni des souvenirs impérissables, ni une véritable identité de troupe.

Programmé au Parc de la Villette jusqu’au 30 décembre

© Tous droits réservés. Culturopoing.com est un site intégralement bénévole (Association de loi 1901) et respecte les droits d’auteur, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos visibles sur le site ne sont là qu’à titre illustratif, non dans un but d’exploitation commerciale et ne sont pas la propriété de Culturopoing. Néanmoins, si une photographie avait malgré tout échappé à notre contrôle, elle sera de fait enlevée immédiatement. Nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur – anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe.
Merci de contacter Bruno Piszczorowicz (lebornu@hotmail.com) ou Olivier Rossignot (culturopoingcinema@gmail.com).

A propos de Sarah DESPOISSE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.