Quelle splendide affiche que celle proposée par Les films du Camélia pour leur petite rétro Lucio Fulci.

Cet été sera placé sous le signe du grand cinéma de genre, puisqu’après Dario Argento et Mario Bava, c’est donc au tour du réalisateur de L’Au-delà d’être mis à l’horreur, euh, à l’honneur, à partir du 17 juillet, avec quatre œuvres un peu moins connues que ses films de morts-vivants et qui les précèdent chronologiquement : à notre goût elles constituent pourtant parmi les meilleures du cinéaste.

Perversion Story (1969), Le venin de la Peur (1971),  La Longue Nuit de l’Exorcisme (1972),et L’Emmurée Vivante (1977) pourraient être qualifiées de giallo, mais en réalité, elles ne cessent de contourner le genre, parfois de façon très ludique, parfois pour l’entraîner sur le chemin de la tragédie ou vers les vertiges du fantasme.

Trois de ces films ont déjà été chroniqués sur Culturopoing. Nous vous invitons à suivre les liens :

© Tous droits réservés. Culturopoing.com est un site intégralement bénévole (Association de loi 1901) et respecte les droits d’auteur, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos visibles sur le site ne sont là qu’à titre illustratif, non dans un but d’exploitation commerciale et ne sont pas la propriété de Culturopoing. Néanmoins, si une photographie avait malgré tout échappé à notre contrôle, elle sera de fait enlevée immédiatement. Nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur – anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe.
Merci de contacter Bruno Piszczorowicz (lebornu@hotmail.com) ou Olivier Rossignot (culturopoingcinema@gmail.com).

A propos de Olivier ROSSIGNOT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.