On avait relaté en Juin dernier la conférence de lancement ainsi que les premières annonces de programmation de la 9ème édition du Festival Lumière qui commencera Samedi 14 Octobre.
Revenons maintenant à quelques jours du début des festivités sur la programmation complète d’une édition qui s’annonce particulièrement dense : 8 jours de festival, près de 180 films et pas loin de 400 séances réparties dans le grand Lyon.

On note quelques petits changements par rapport aux premières annonces comme l’absence de la rétrospective consacrée à Jean-Luc Godard – de ses premiers courts-métrages à 1967 – qui devrait finalement faire l’objet d’un cycle à l’Institut Lumière ultérieurement dans la saison. On constate aussi que de nouveaux invités prestigieux sont venus s’ajouter aux côtés de Wong-Kar-Wai, Guillermo Del Toro, Tilda Swinton,… Deux ans après la remise du prix Lumière à Martin Scorsese, c’est une autre figure importante du nouvel Hollywood qui viendra à Lyon : William Friedkin. Celui que l’on surnomme l’enfant terrible du cinéma Américain donnera une masterclass à la comédie Odéon mais aura aussi quatre de ses films projetés pendant le festival : ses deux plus gros succès que sont L’Exorciste et French Connection mais aussi deux œuvres essentielles progressivement réhabilitées à leur juste valeur avec le temps à savoir Cruising et Sorcerer (l’intégrale consacrée à Henri-Georges Clouzot permettra au spectateur désireux de le faire d’enchainer ainsi Le Salaire de la Peur et son remake). En plus de Guillermo Del Toro, un autre grand cinéaste Mexicain sera de passage : Alfonso Cuarón. Il viendra présenter deux films, d’abord le magnifique Labyrinthe de Pan de son compatriote Del Toro mais aussi un moyen-métrage expérimental  visiblement très rare réalisé par Rubén Gámez en 1964 : La Fórmula Secreta. Par ailleurs, Gravity, du même Alfonso Cuarón ouvrira la nuit « Dans l’espace » qui aura lieu le Samedi 21 Octobre de 20h30 à l’aube à la Halle Tony Garnier.

Terminons par l’annonce la plus spectaculaire, la plus inattendue : la venue évènement de Michael Mann à Lyon. Disons-le tout net, on considère Michael Mann ni plus ni moins comme l’un des plus grands cinéastes Américains en activité. Formaliste hors pair retravaillant de films en films ses obsessions thématiques, précurseur dans son utilisation de l’image haute-définition : il est l’auteur de classiques contemporains allant de Heat à Miami Vice en passant par Révélations, Ali ou encore Collateral. Le dimanche 15 Octobre du coté de l’auditorium de Lyon aura donc lieu une rencontre-discussion avec le cinéaste suivie de la projection de Heat dans une nouvelle restauration 4K. Une raison supplémentaire de trépigner d’impatience.

Découvrez ci-dessous la programmation complète du festival et les liens utiles pour suivre toute son actualité.

visuel1-3

 

Programmation Complète :

Wong Kar-wai : Prix Lumière 2017
As Tears Go By de Wong Kar-wai (Wang Jiao ka men, 1988, 1h28)
Nos années sauvages de Wong Kar-wai (Ah fei zing zyun, 1990, 1h34)
Chungking Express de Wong Kar-wai (Chung Hing sam lam, 1994, 1h37)
Les Cendres du temps de Wong Kar-wai (Dung che sai duk, 1994, 1h33)
Les Anges déchus de Wong Kar-wai (Do lok tin si, 1995, 1h36)
Happy Together de Wong Kar-wai (Chun gwong cha sit, 1997, 1h36)
In the Mood for Love de Wong Kar-wai (Faa yeung nin wa, 2000, 1h38)
2046 de Wong Kar-wai (2004, 2h08)
My Blueberry Nights de Wong Kar-wai (2007, 1h35)
The Grandmaster de Wong Kar-wai (Yi dai zong shi, 2013, 2h03)
Court métrage
Eros – segment La Main de Wong Kar-wai (Eros – segment The Hand, 2004, 46min)
Christopher Doyle (chef opérateur de Nos Années Sauvages à 2046)
Wind de Tiong Guan Saw (2016, 33min) + Master class

Master class de Wong Kar-wai

Carte blanche à Wong Kar-wai
Films chinois des années 2000

Durian Durian de Fruit Chan (Liu lian piao piao, 2000, 1h56)
Infernal Affairs d’Andrew Lau et Alan Mak (Mou gaan dou, 2002, 1h41)

P.T.U. de Johnnie To (PTU, 2003, 1h28)
Crazy Kung-Fu de Stephen Chow (Kung fu, 2004, 1h39)
You are the Apple of my Eye de Giddens Ko (Na xie nian, wo men yi qi zhui de nv hai, 2011, 1h49)
Rigor Mortis de Juno Mak (Geung si, 2013, 1h41)
Blind Massage de Lou Ye (Tui na, 2014, 1h54)
Breakup Buddies de Ning Hao (Xin hua lu fang, 2014, 1h56)
The Master de Xu Haofeng (Shi Fu, 2015, 1h49)

Le Rire de Madame Lin de Zhang Tao (Last Laugh, 2017, 1h20)

30x40 MYSTERE CLOUZOT.indd

Le mystère Clouzot
L’Assassin habite au 21 de Henri-Georges Clouzot (1942, 1h28)
Le Corbeau de Henri-Georges Clouzot (1943, 1h32)
Quai des Orfèvres de Henri-Georges Clouzot (1947, 1h46)
Manon de Henri-Georges Clouzot (1949, 1h45)

Miquette et sa mère de Henri-Georges Clouzot (1950, 1h35)
Le Salaire de la peur de Henri-Georges Clouzot (1953, 2h36)
Les Diaboliques de Henri-Georges Clouzot (1955, 1h57) 
Le Mystère Picasso de Henri-Georges Clouzot (1956, 1h18)
Les Espions de Henri-Georges Clouzot (1957, 2h05) 
La Vérité de Henri-Georges Clouzot (1960, 2h10)
La Prisonnière de Henri-Georges Clouzot (1968, 1h46)
Clouzot scénariste

Le Duel de Pierre Fresnay (1941, 1h16)

Le Dernier des six de Georges Lacombe (1941, 1h37)
Clouzot années 1930

La Terreur des Batignolles de Henri-Georges Clouzot (1931, 15min)
Château de rêve de Geza von Bolváry (1933, 1h23)
Autour de Clouzot

Retour à la vie d’André Cayatte, Georges Lampin, Henri-Georges Clouzot et Jean Dréville (1949, 2h)
Brasil de Henri-Georges Clouzot (1950, 13min)

L’Enfer d’Henri-Georges Clouzot de Serge Bromberg et Ruxandra Medrea (2009, 1h36)
La Continental : le mystère Greven de Claudia Collao (2017, 52min) 
Le Scandale Clouzot de Pierre-Henri Gibert (2017, 1h)

Master class 
Henri-Georges Clouzot par Pierre-Henri Gibert

Prod DB © Paramount / DR L'HOMME QUI TUA LIBERTY VALANCE (THE MAN WHO SHOT LIBERTY VALANCE) de John Ford 1962 USA avec Lee Van Cleef, Strother Martin et John Wayne western, saloon, chercher la bagarre

Westerns classiques
L’Etrange incident de William A. Wellman (The Ox-Bow Incident, 1943, 1h15)

La Poursuite infernale de John Ford (My Darling Clementine, 1946, 1h37)
La Vallée de la peur de Raoul Walsh (Pursued, 1947, 1h41)

La Rivière rouge de Howard Hawks (Red River, 1948, 2h13)
La Flèche brisée de Delmer Daves (Broken Arrow, 1950, 1h33)
La Porte du diable d’Anthony Mann (Devil’s Doorway, 1950, 1h23)
Le Train sifflera trois fois de Fred Zinnemann (High Noon, 1952, 1h25)
L’Appât d’Anthony Mann (The Naked Spur, 1953, 1h30)
L’Homme des vallées perdues de George Stevens (Shane, 1953, 1h58)

L’Homme qui n’a pas d’étoile de King Vidor (Man Without a Star, 1955, 1h29)

La Fureur des hommes de Henry Hathaway (From Hell To Texas, 1958, 1h40)
Le Salaire de la violence de Phil Karlson (Gunman’s Walk, 1958, 1h37)

La Chevauchée des bannis d’André De Toth (Day of the Outlaw, 1959, 1h32)
L’Homme qui tua Liberty Valance de John Ford (The Man who Shot Liberty Valance, 1962, 2h03)

Histoire permanente des femmes cinéastes
Jeunes filles en uniforme de Léontine Sagan (Mädchen in Uniform, 1931, 1h27)
Paris 1900 de Nicole Védrès (1947, 1h22)
Together de Lorenza Mazzetti (1956, 52min)
Wanda de Barbara Loden (1970, 1h37)
Vivre ensemble d’Anna Karina (1973, 1h33)

Prod DB © Rome Paris Films (Bela Prod) / DR UNE FEMME EST UNE FEMME de Jean-Luc Godard 1961 FRA avec Anna Karina livre de la serie noire
Sublimes moments du muet
L’Ascension du Mont-Blanc (1907, 14min)
Un chapeau de paille d’Italie de René Clair (1928, 1h55)
Le Masque de fer d’Allan Dwan (The Iron Mask, 1929, 1h43)

Kinemacolor (1905-1917, 1h20)
Rétrospective Harold Lloyd
Longs métrages

Monte là-dessus ! de Fred C. Newmeyer et Sam Taylor (Safety Last!, 1923, 1h10)
Faut pas s’en faire de Fred C. Newmeyer et Sam Taylor (Why Worry?, 1923, 1h)
Ca t’la coupe ! de Fred C. Newmeyer et Sam Taylor (Girl Shy, 1924, 1h22)
Vive le sport ! de Fred C. Newmeyer et Sam Taylor (The Freshman, 1925, 1h16)
The Kid Brother de Lewis Milestone et Ted Wilde (1926, 1h24)
En vitesse de Ted Wilde (Speedy, 1927, 1h26)
Programme courts métrages 1

Harold chez les pirates de Hal Roach (Captain Kidd’s Kids, 1919, 19min)
Un, deux, trois… partez ! de Alf Goulding (The Marathon, 1919, 10min) 
Mon ami le voisin de Harold Lloyd et Frank Terry (Just Neighbors, 1919, 9min) 
Harold à la rescousse de Alf Goulding (By the Sad Sea Waves, 1917, 10min)
Programme courts métrages 2

Oh, la belle voiture ! de Hal Roach (Get Out and Get Under, 1920, 25min)

Viré à l’Ouest de Hal Roach (An Eastern Westerner, 1920, 23min)
Voyage au paradis de Fred C. Newmeyer et Sam Taylor (Never Weaken, 1921, 29min)

Buster Keaton, Part 2
Longs métrages

La Croisière du Navigator de Donald Crisp et Buster Keaton (The Navigator, 1924, 59min)
Battling Butler de Buster Keaton (1926, 1h17)

Programme courts métrages

Malec l’insaisissable de Buster Keaton et Malcolm St. Clair (The Goat, 1921, 23min)
La Voisine de Malec de Buster Keaton et Edward F. Cline (Neighbors, 1920, 18min)
Frigo l’esquimau de Buster Keaton et Edward F. Cline (The Frozen North, 1922, 17min)

Invitation à

Tilda Swinton
Edward II de Derek Jarman (1991, 1h26)

Michael Clayton de Tony Gilroy (2007, 1h59)
Only Lovers Left Alive de Jim Jarmusch (2013, 2h03)

The Seasons in Quincy: Four Portraits of John Berger de Bartek Dziadosz, Colin MacCabe, Christopher Roth et Tilda Swinton (2016, 1h30)

Master class
-Rencontre avec Tilda Swinton

Michael Mann
Heat de Michael Mann (1995, 2h50)

Diane Kurys
Cocktail Molotov de Diane Kurys (1980, 1h32)

Coup de foudre de Diane Kurys (1983, 1h50)
Un homme amoureux de Diane Kurys (1987, 2h05)
La Baule-les-Pins de Diane Kurys (1990, 1h38)

Master class-
Rencontre avec Diane Kurys

Anna Karina
Une femme est une femme de Jean-Luc Godard (1961, 1h25)
Vivre ensemble d’Anna Karina (1973, 1h33)
Documentaire
Anna Karina souviens-toi de Dennis Berry (2017, 54min)

Master class-Rencontre avec Anna Karina

r6004081-903ae0

William Friedkin
French Connection de William Friedkin (The French Connection, 1971, 1h44)
L’Exorciste (director’s cut) de William Friedkin (The Exorcist (director’s cut), 1973, 2h11)

Le Convoi de la peur de William Friedkin (Sorcerer, 1977, 2h01)

La Chasse de William Friedkin (Cruising, 1980, 1h42)

Master class
-Rencontre avec William Friedkin

Jean-François Stévenin
Passe-montagne de Jean-François Stévenin (1978, 1h53)

Double Messieurs de Jean-François Stévenin (1986, 1h30)
Mischka de Jean-François Stévenin (2002, 1h57)

Master class
-Rencontre avec Jean-François Stévenin

deltoroGuillermo del Toro
Cronos de Guillermo del Toro (1993, 1h34)

Hellboy de Guillermo del Toro (2004, 2h12)
Le Labyrinthe de Pan de Guillermo del Toro (El laberinto del fauno, 2006, 1h52)

Pacific Rim de Guillermo del Toro (2013, 2h12)

Autour de Guillermo del Toro

Five Came Back – 1ère partie The Mission Begins de Laurent Bouzereau (2017, 59min)
Five Came Back – 2e partie Combat Zones de Laurent Bouzereau (2017, 1h07)

Five Came Back – 3e partie The Price of Victory de Laurent Bouzereau (2017, 1h09)

Avant-première

The Shape of Water de Guillermo del Toro (2017, 2h)

Carte blanche

Les Diaboliques de Henri-Georges Clouzot (1955, 1h57)

La Tête contre les murs de Georges Franju (1959, 1h35)
Viridiana de Luis Buñuel (1961, 1h30)

Le Procès d’Orson Welles (1962, 1h59)

Le Doulos de Jean-Pierre Melville (1963, 1h48)

La Planète des vampires de Mario Bava (Terrore nello spazio, 1965, 1h28)

L’arcano incantatore de Pupi Avati (1996, 1h36)

Evénements

Le cinéma français par Bertrand Tavernier


Voyages à travers le cinéma français (ép. 1 et 2) – « Mes cinéastes de chevet, 1 et 2 » de Bertrand Tavernier (2017, 1h54)
Voyages à travers le cinéma français (ép. 3 et 4) – « Les chansons, Julien Duvivier » et « Le cinéma sous l’Occupation, l’avant et l’après-guerre » de Bertrand Tavernier (2017, 1h50)


Voyages à travers le cinéma français (ép. 5 et 6) – « La nouvelle vague de l’Occupation » et « Les Oubliés » de Bertrand Tavernier (2017, 1h49)
Voyages à travers le cinéma français (ép. 7 et 8) – « Les Méconnus » et « Mes années 60 » de Bertrand Tavernier (2017, 1h52)


Coup de torchon de Bertrand Tavernier (1981, 2h08)

mediaAlfonso Cuaron présente


La fórmula secreta de Rubén Gámez (1964, 45min)



Centenaire Jean-Pierre Melville


Bob le flambeur de Jean-Pierre Melville (1956, 1h38)


Le Doulos de Jean-Pierre Melville (1963, 1h48)

Nicolas Winding Refn présente


Night Tide/Marée nocturne de Curtis Harrington (Night Tide, 1961, 1h26)
The Nest of the Cuckoo Birds de Bert Williams (1965, 1h21)

Séances spéciales
70 ans du CNC

Chronique d’un monde d’images de Christian Guyonnet (2017, 59min)

Courts métrages

Une brève histoire des courts métrages (1951-1999, 1h38)
King Kong par Michel Le Bris

King Kong de Merian C. Cooper et Ernest B. Schoedsack (1933, 1h40)
Cinéma d’animation

La Prophétie des grenouilles de Jacques-Rémy Girerd (2003, 1h30)
Master class : “20 ans de cinéma d’animation en France” par Jean-Paul Commin

r6004631-064299

Musique de films : Giorgio Moroder
Midnight Express d’Alan Parker (1978, 2h01)
Metropolis (version de Giorgio Moroder) de Fritz Lang (Giorgio Moroder Presents Metropolis, 1927-1984, 1h23)

Grandes projections
Le Comte de Monte-Cristo de Robert Vernay (1954, 3h02, 1ère partie La Trahison 1h35 – 2e partie La Vengeance 1h27)

Un singe en hiver de Henri Verneuil (1962, 1h45)
1900 de Bernardo Bertolucci (Novecento, 1976, 5h16, 1ère partie 2h42 – 2e partie 2h34)
Rencontres du troisième type (director’s cut) de Steven Spielberg (Close Encounters of the Third Kind (director’s cut), 1977, 2h17)
Les Chariots de feu de Hugh Hudson (Chariots of Fire, 1981, 2h05)

Reds de Warren Beatty (1981, 3h15)
La Leçon de piano de Jane Campion (The Piano, 1993, 2h01)

Nouvelles restaurations
L’Ascension du Mont-Blanc (1907, 14min)

L’Affaire du courrier de Lyon de Claude Autant-Lara et Maurice Lehmann (1937, 1h32) 
Premier de cordée de Louis Daquin (1944, 1h35)
Les Amoureux sont seuls au monde de Henri Decoin (1948, 1h40)
La Fête à Henriette de Julien Duvivier (1952, 1h50)
Mourir d’aimer d’André Cayatte (1971, 1h50)
La Chair de l’orchidée de Patrice Chéreau (1975, 2h)
Annie Hall de Woody Allen (1977, 1h33)
Le Pont du Nord de Jacques Rivette (1981, 2h09)
Tout feu, tout flamme de Jean-Paul Rappeneau (1982, 1h48)

Master class
”10 ans de restauration numérique” par Gaumont et Eclair-division restauration

mv5bmtuxm2rjzdytnmu3os00odczltkxmwitzjblzjrmzge2yjmwl2ltywdll2ltywdlxkeyxkfqcgdeqxvynjq3nziyntq-_v1_ Ressorties
La Ciociara de Vittorio De Sica (1960, 1h40)
Le Bel Antonio de Mauro Bolognini (Il Bell’Antonio, 1960, 1h35)
Blast of Silence d’Allen Baron (1961, 1h17)
Un goût de miel de Tony Richardson (A Taste of Honey, 1961, 1h41)
Un enfant attend de John Cassavetes (A Child is Waiting, 1963, 1h42)
J’ai même rencontré des Tziganes heureux d’Aleksandar Petrovic (Skupljaci perja, 1967, 1h22)
Le Coureur d’Amir Naderi (Davandeh, 1984, 1h34)

Trésors et curiosités
Bulgarie

Morceaux d’amour d’Ivan Cherkelov (Parcheta lyubov, 1989, 1h31)
Finlande

Le Renne blanc d’Erik Blomberg (Valkoinen peura, 1952, 1h14)
Hongrie

Un petit carrousel de fête de Zoltán Fábri (Körhinta, 1956, 1h30)
Liban

Vers l’inconnu ? de Georges Nasser (Ila Ayn ?, 1957, 1h20)
Un certain Nasser de Badih Massaad et Antoine Waked (2017, 1h)
République tchèque
Le Miroir aux alouettes de Ján Kadár et Elmar Klos (Obchod na Korze, 1965, 2h08)
Slovaquie

La Dame sanglante de Viktor Kubal (Krvavá pani, 1980, 1h14)

r6004501-280849

Nuit “Dans l’espace”
Gravity d’Alfonso Cuarón (2013, 1h31)
Star Trek de J.J. Abrams (2009, 2h07)
Seul sur Mars de Ridley Scott (The Martian, 2015, 2h24)
Interstellar de Christopher Nolan (2014, 2h49)

Mon festival à moi – Séances enfants
Halle Tony Garnier

Le Roi lion de Roger Allers et Rob Minkoff (The Lion King, VF, 1994, 1h28)
Disney et la France

Les Aristochats de Wolfgang Reitherman (The AristoCats, VF, 1970, 1h18)

La Belle et la bête de Gary Trousdale et Kirk Wise (Beauty and the Beast, VF, 1991, 1h24)

Le Bossu de Notre-Dame de Gary Trousdale et Kirk Wise (The Hunchback of Notre Dame, VF, 1996, 1h31)

Ratatouille de Brad Bird et Jan Pikava (VF, 2007, 1h51)
Burlesque

Les films de Buster Keaton et Harold Lloyd

Documentaires sur le cinéma
De l’eau et du sucre : Carlo Di Palma, les couleurs de la vie de Fariborz Kamkari (Acqua e Zucchero : Carlo Di Palma, i colori della vita, 2016, 1h30)
Anna Karina souviens-toi de Dennis Berry (2017, 54min)

Filmworker de Tony Zierra (2017, 1h34)
Gene Tierney, une star oubliée de Clara et Julia Kuperberg (2017, 52min)
Jean Douchet, l’enfant agité de Fabien Hagège, Guillaume Namur et Vincent Haasser (2017, 1h25)

La Continental : le mystère Greven de Claudia Collao (2017, 52min)
Le Nouveau Monde de Vincent Sorrel (2017, 1h10)
Le Scandale Clouzot de Pierre-Henri Gibert (2017, 52min)

Dans les pas de Jean-Paul Rappeneau de Jérôme Wybon (2017, 1h10)

 

Liens Utiles :

Site Officiel
Programme Complet en PDF
Facebook
Twitter

A propos de Vincent Nicolet

Laisser un commentaire