Concours Épicentre / Culturopoing : Rithy Panh – “La France est notre patrie” et “Exil”

Rithy Panh poursuit un travail laborieux mais nécessaire autour de la mémoire. Rescapé des camps de travail de Khmers rouges dans lesquels a péri toute sa famille, il a connu la torture d’un régime communiste transformé en dictature sous le commandement de Pol Pot. Il quitte Cambodge en 79 et arrive en France en 80.

L’idée de faire du cinéma chez Rithy Panh est lié à un sentiment fort de devoir : il faut retourner au Cambodge. Deux solutions s’offraient à lui : oublier ou se confronter à son passé et en parler. Dès son premier long en 1989, Site 2, le cinéaste exilé ne choisit pas, ne tranche pas entre fiction et documentaire. La part autobiographique et réaliste investit son cinéma fictionnel et le désir d’aller au-delà du simple discours didactique traverse une vision singulière et émouvante du cinéma.

Le besoin de témoigner, de comprendre ce qui s’est passé, de revenir à la source est vital. Cette source, c’est la terre. L’objectif : filmer des gens simples sans aucun désir de démontrer, de fabriquer une idéologie.

L’attitude morale du cambodgien est définie  par la nécessité naturelle de réaliser un film pour évoquer toujours la même problématique.

Deux films très distincts formellement, La France est notre patrie (2015) et Exil (2016) sont disponibles chez Épicentre  depuis le 20 novembre. Nous sommes ravis de vous faire gagner un exemplaire de chaque de ses  documentaires singuliers et nécessaires en répondant aux questions suivantes avant le 8 décembre 0h00.

A propos de Emmanuel Le Gagne

Laisser un commentaire