De quoi Chuchel est-il le nom ? Chuchel surfe-t-il sur internet ? Chuchel aime-t-il faire du vélo ? À quoi rêve Chuchel la nuit ? Autant de questions qui risquent malheureusement de rester sans réponse.

Car Chuchel est un mystère. Une sorte de boule de poil orange coiffé d’un chapeau le faisant ressembler au gland d’un chène psychédélique. Une invention hirsute et grincheuse fruit de l’imagination délirante d’un cerveau des balkans forcément en manque d’oxygène. Chuchel rouspète, Chuchel houspille, Chuchel râle dans un délicieux sabir chantant, mais il a ses raisons, malgré tout. En effet, une main géante ne cesse de lui gauler la cerise dont il veut faire son goûter, l’entrainant dans une suite d’aventures toutes plus absurdes les unes que les autres.

Chuchel se faisant rappeler à l’ordre par un panneau de signalisation…

Alors Chuchel part en campagne, accompagné de son seul ami, Kekel, un drôle de pou-poil à gratter pas toujours coopératif et pourtant indispensable. Quelle équipe ! Et quelle odyssée ! Développé par le studio tchèque Amanita Design, Chuchel – le jeu – est un point & click dans son acceptation la plus radicale : armé de sa seule souris, le joueur pointe des actions contextuelles et clique pour voir ce qu’il se passe, déclenchant ou pas des actions faisant avancer la narration. Pas d’inventaire ici, peu de combinaisons aussi, l’enjeu est d’effectuer à chaque tableau une série d’actions dans le bon ordre, de comprendre la logique tordue du petit monde dans lequel évolue notre ami Chuchel.

Ça a l’air si simple dit ainsi, d’une manière aussi froidement factuelle… Alors autant vous prévenir : vous aussi, tel un Chuchel du monde réel, vous allez râler. Parce que dans le monde de Chuchel, manger une pomme d’or vous transformera, Kekel et vous-même, en araignées à quatre pattes, ce qui vous permettra à la suite de fermer le clapet simultanément aux huit vers de terre chanteurs empêchant le cyclope bâveur gardien de votre cerise convoitée de s’endormir. Hmmmmmm… Et avant de comprendre cela, vous allez pointer. Et cliquer. Et pointer. Et cliquer.

Les rencontres perturbantes de Chuchel…

Heureusement, les développeurs, ostensiblement amoureux de Chuchel et de l’univers où il évolue, auront soigné leur jeu jusque dans les moindres détails, prévoyant quasiment pour chaque clic effectué une petite animation bien souvent hilarante. C’est ici Chuchel faisant une mine hébétée, là Kekel improvisant une cascade démente, ailleurs un monstre ahuri faisant une intervention aussi fugace qu’éruptive. Vous allez rager et rire dans le même mouvement. Vous allez peu à peu devenir Chuchel.

Et ce n’est pas anodin. Jeu narratif par essence, Chuchel ne se contente pas de cette simple mécanique de scénettes cartoonesques déjà satisfaisante, Chuchel raconte aussi quelque chose. Sans dévoiler le twist final, avançons juste ici que ce voyage en apparente Absurdie auquel nous convie Amanita Design n’est pas autant sans queue ni tête qu’il en a l’air, puisqu’évoquant sur sa ligne d’arrivée du Ionesco enfantin, un conte pataphysicien, une fable sur le sens d’une vie que l’on aurait pris en zigzaguant. Tout est dans tout, chaque chose nous dépasse, donc tout nous dépasse. Et comme dirait Chuchel : “Fegrigfsfjkkjzff iojpàiàapieçdhuie fuigzggffo !!!”

© Tous droits réservés. Culturopoing.com est un site intégralement bénévole (Association de loi 1901) et respecte les droits d’auteur, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos visibles sur le site ne sont là qu’à titre illustratif, non dans un but d’exploitation commerciale et ne sont pas la propriété de Culturopoing. Néanmoins, si une photographie avait malgré tout échappé à notre contrôle, elle sera de fait enlevée immédiatement. Nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur – anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe.
Merci de contacter Bruno Piszczorowicz (lebornu@hotmail.com) ou Olivier Rossignot (culturopoingcinema@gmail.com).

A propos de Alex Terror

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.