Woodstock, 3 Days of Peace and Music, en coffret collector chez GM Éditions en collaboration avec Carlotta

Trois jours de paix et de combats. Des centaines d’hectares à parcourir. Promène-toi pendant trois jours sans voir un gratte-ciel ou un feu rouge. Fais voler un cerf-volant. Fais-toi bronzer. Cuisine toi-même tes repas et respire de l’air pur.

disait la publicité sans prévoir les 450 000 personnes qui allaient se rendre à Woodstock durant 4 jours, cet été 1969.

Si nous devions ne penser qu’à un seul festival dédié à la musique rock, folk ou pop Woodstock reviendrait dans la plupart de toutes les mémoires, y compris de ceux qui ne l’ont pas connu. Festival mythique, festival matrice, festival de folie que la majorité des organisateurs de festivals en plein air envient et tentent de reconstituer en vain.

1969. Contre la guerre. Love and Peace. Période idéale ou idéalisée d’union et d’amour . Ce fut un rassemblement hallucinant et halluciné de la culture hippie au cours duquel des jeunes de la côte Est des États-Unis, de tous les milieux, de toutes les origines, se retrouvèrent, firent connaissance, s’aimèrent. On put y écouter Joan Baez, Janis Joplin, Jefferson Airplane, les Who Blood, Sweat and Tears, Crosby, Stills, Nash and Young, Joe Cocker, Jimi Hendrix et tellement d’autres.

Puis il y eût le magnifique film Woodstock, 3 Days of Peace and Music tiré de l’événement, réalisé par Michael Wadleigh en 1970, cinéaste maudit puisqu’après son chef d’oeuvre Wolfen amputé par la production, il arrêtera définitivement le cinéma.

Quelle aubaine pour les cadeaux de fin d’année ! Presque 50 ans après, en collaboration avec Carlotta, les éditions GM Éditions portent un magnifique coffret Collector réunissant à la fois le film de Michael Wadleigh et un ouvrage inédit de Michka Assayas.

A propos de Olivier ROSSIGNOT

Laisser un commentaire