Sidonis Calysta s’allie avec Culturopoing pour vous faire gagner deux classiques du western réalisés par deux grands réalisateurs : La Brigade héroïque, de Raoul Walsh, et L’Homme qui n’a pas d’étoile, de King Vidor.

Réalisé en 1955, L’Homme qui n’a pas d’étoile prend les traits et la carrure de Kirk Douglas. Dempsey Rae est un aventurier qui sillonne les États-Unis à la recherche de petits boulots. Il finit par s’installer sur les terres de Reed Bowman, ambitieuse et intransigeante propriétaire terrienne. La jeune femme veut privatiser ses terres, notamment en les entourant de barbelés. Un conflit avec d’autres éleveurs va s’ensuivre et Dempsey Rae va devoir choisir son camp. Cinéaste de l’individualisme, King Vidor signe ici un hymne à la liberté et une ode aux grands espaces, décors essentiels du plus cinégénique des genres cinématographiques.

Autre grand cinéaste qui savait mettre en valeur les grands espaces, Sidonis Calysta réalise La Brigade héroïque en 1954. Changement de décor et de thématique : Alan Ladd incarne un sergent des Tuniques Rouges dans la cavalerie canadienne qui recueille l’unique survivante d’un convoi attaqué par les Sioux. Ces derniers veulent passer la frontière qui sépare les États-Unis et le Canada afin de rallier les Crees à leur cause. Les relations s’enveniment entre les soldats et les Indiens et une nouvelle guerre est sur le point d’éclater alors que les Sioux s’apprêtent à Fort Walsh.

La Brigade héroïque [Édition Spéciale]

Chaque film est proposé dans un combo BR/DVD. En bonus sur La Brigade héroïque, Jean-Claude Missiaen dresse un portrait de Raoul Walsh.

Culturopoing est donc heureux de pouvoir vous faire gagner des exemplaires de ces films afin de les (re)découvrir dans de nouvelles copies si vous répondez à ces questions avant le 05 juillet, 0h00.

A propos de Olivier ROSSIGNOT

Laisser un commentaire