Concours Elephant films / Culturopoing : Rock Hudson à l’honneur.

Ne nous dites pas que vous n’avez pas besoin de vous détendre ! Grâce à Elephant films, c’est possible. Il nous propose un mois Rock Hudson avec quatre oeuvres confirmant plus que jamais la diversité de registre de l’acteur.

De l’aventure féérique, tout d’abord, avec La légende de l’épée magique (1953) dans lequel il incarne un prince oriental venu venger la mort de son père. il tombera évidemment amoureux de la fille du Calife incarnée par la jeune Piper Laurie. Avec aux manettes Nathan Juran (Le 7e voyage de Sinbad, Les premiers hommes sur la lune) la qualité du divertissement à la Mille et une nuits est garantie. La légende de l’épée magique est coloré, rutilant, joyeux, flamboyant.

Habitué de Douglas Sirk, Rock Hudson le retrouve officieusement dans Ne dites Jamais adieu (1956) bien qu’il soit signé Jerry Hopper. Ce mélodrame inspiré de Pirandello, découvre que son ancienne femme qu’il croyait décédée est encore en vie, développe des émotions subtiles et bouleversantes.

Le sport favori de l’homme (1964) constitue l’ultime comédie d’Howard Hawks. Le sport en question n’est pas celui que l’on croit, mais le double sens fait mouche dans une trivialité salvatrice. A l’image de son titre très ironique, Le sport favori de l’homme offre une comédie à la fois acide et pleine de légèreté qui l’air de rien y toucher déconstruit adroitement les codes de virilité. Sous les dehors d’une screwball comédie classique Hawks y affirme son indépendance créatrice.

Changement de cap avec Les yeux bandés (1966) de Philip Dunne à qui l’on doit le scénario de L’Aventure de Mme Muir et qui propose ici une comédie d’espionnage enlevée digne de celles de Stanley Donen (Charade). Hudson y incarne ici un psychiatre devant soigner un savant en pleine dépression, caché dans une mystérieuse base. Le duo formé avec Claudia Cardinale y est on ne peut plus glamour. Difficile de ne pas être aux anges.

Enfin, dans Etranges compagnons de lit (1965) de Melvin Frank  l’acteur s’associe cette fois à une autre actrice mythique, Gina Lollobrigida, dans une comédie du couple qui ne cache nullement ses inspirations : Comencini, De Sica, Germi. Une comédie américaine, à l’italienne particulièrement trépidente.

Qui vous fait gagner un exemplaire d’un de ces quatre films ? Culturopoing, bien sûr, si vous répondez au questionnaire suivant avant le 10 janvier 2021, 0h00 !

© Tous droits réservés. Culturopoing.com est un site intégralement bénévole (Association de loi 1901) et respecte les droits d’auteur, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos visibles sur le site ne sont là qu’à titre illustratif, non dans un but d’exploitation commerciale et ne sont pas la propriété de Culturopoing. Néanmoins, si une photographie avait malgré tout échappé à notre contrôle, elle sera de fait enlevée immédiatement. Nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur – anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe.
Merci de contacter Bruno Piszczorowicz (lebornu@hotmail.com) ou Olivier Rossignot (culturopoingcinema@gmail.com).

A propos de Olivier ROSSIGNOT

4 comments

  1. henri BARDEL

    Un grand merci à “culturopoing.com” pour la mise en ligne de ce jeu en cette période difficile que nous traversons et pour le plaisir de nous tous !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.