Café Zimmermann – A.Vivaldi – "Estro Armonico – libro secondo"(Alpha)

Nouvelle proposition du Café Zimmerman, L’Estro armonico compile une douzaine de concertos composés pour deux, trois et quatre violons solistes. Au milieu, un orchestre à géométrie variable fait office de laboratoire des possibles concertants, à l’heure où la mélodie l’emporte sur les polyphonies résistantes.
 
Loin du fastidieux exercice vivaldien, la facture Zimmerman fait valoir un salutaire retour au travail de la nuance et du phrasé. Les concertos se suivent et diffèrent, dans la recherche du respect des voies foulées puis dégagées par le Prêtre Roux. C’est heureux; jamais l’auditeur n’est pris à l’oreille par le souvenir d’un morceau trompe l’oeil. On finirait presque par croire que non, Vivaldi n’a pas écrit 600 fois le même concerto.
 
Le service de Vivaldi laisse entendre ici une grande attention portée à l’équilibre des différentes composantes de l’orchestre, qui soutient savamment le style concertant et s’en affranchit en ménageant des écarts pertinemment calibrés.
 
Certains passages, pourtant familiers des fidèles, se laissent même apprécier sous un jour nouveau, à l’instar de l’allegro du Concerto pour deux violons en la mineur qui donne une autre couleur à l’éternel retour de la tonique. On sera sensible aussi, dans le Concerto pour violoncelle en mi majeur (RV 265), à l’extraordinaire qualité de son de l’interprète. Dans les concertos à quatre violons, l’ensemble parvient à donner l’impression d’une causerie sérieuse et sagace, où s’entremêlent des voix concertées.
 
Il faut écouter ces concertos de Vivaldi, surtout Vivaldi !

 

Antonio Vivladi – Estro Armonico – libro secondo par le Café Zimmermann,

cd édité par Alpha

A propos de Axelle GIRARD

Laisser un commentaire