ESC poursuit sa collection Mocky et nous entraine également dans un nouveau concours avec plusieurs facettes de son univers décalé, satirique et plein
d’inquiétante étrangeté. On y trouve une adaptation du grand fantastiqueur belge Jean Ray (La cité de l’indicible peur), une de San Antonio (Y-a-t-il un
français dans la salle), un étrange film de psycho killer (Le furet) avec Jacques Villeret en guise de tueur en série – dingue non ? – et le plus grave de
tous, bien que plongé dans l’humour noir, le très chabrolien Le témoin.

La cité de l’indicible peur (1964)
Avec : Bourvil, Jean-Louis Barrault, Francis Blanche

Le candide inspecteur Triquet, à la poursuite d’un dangereux faussaire, est conduit par son enquête dans une sinistre ville d’Auvergne où tout n’est que mensonge, hypocrisie et dissimulation. Les habitants, terrorisés par une bête mystérieuse, ont tous un comportement étrange alors que les meurtres se multiplient…

Y-a-t-il un français dans la salle ? (1982)
Avec Victor Lanoux, Jacques Dutronc, Jacqueline Maillan

Ancien ministre, président d’un puissant parti politique, Horace Tumelat, s’il n’est pas toujours respectable, est du moins un homme respecté. Adulé même parfois. En particulier par sa secrétaire, Ginette Alcazar, qui se glisserait bien volontiers tous les jours dans son lit. C’est elle qui, un matin, annonce la nouvelle au président : Eusèbe, son vieil oncle Eusèbe, a été retrouvé pendu dans son pavillon de banlieue. L’existence de Tumelat se trouve alors bouleversée…

Le témoin (1978)
avec Philippe Noiret, Alberto Sordi, Gisele Preville

Le candide inspecteur Triquet, à la poursuite d’un dangereux faussaire, est conduit par son enquête dans une sinistre ville d’Auvergne où tout n’est que mensonge, hypocrisie et dissimulation. Les habitants, terrorisés par une bête mystérieuse, ont tous un comportement étrange alors que les meurtres se multiplient…

Le Furet (2003)
avec : Jacques Villeret, Michel Serrault, Karl Zéro

Dans le Paris d’aujourd’hui, un homme ordinaire vêtu d’un bleu de travail sort un étrange outil lui permettant de soulever une bouche d’égout. Il se faufile dans les souterrains et emprunte à pieds les chemins de fer du métro, dont il ressort comme si de rien n’était. L’inspecteur Bart,du haut de son commissariat, n’en peut plus : il cherche en vain à mettre la main sur celui que la presse a déjà surnommé “Le Furet” (qui court, court…), étrange vengeur décimant la pègre sans laisser le moindre indice…

Nous sommes ravis de vous faire gagner l’un des exemplaires de ces quatre films en jeu, si vous répondez à ce questionnaire avant le 6 juin 2019.

© Tous droits réservés. Culturopoing.com est un site intégralement bénévole (Association de loi 1901) et respecte les droits d’auteur, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos visibles sur le site ne sont là qu’à titre illustratif, non dans un but d’exploitation commerciale et ne sont pas la propriété de Culturopoing. Néanmoins, si une photographie avait malgré tout échappé à notre contrôle, elle sera de fait enlevée immédiatement. Nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur – anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe.
Merci de contacter Bruno Piszczorowicz (lebornu@hotmail.com) ou Olivier Rossignot (culturopoingcinema@gmail.com).

A propos de Olivier ROSSIGNOT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.