Le sadique Baron Kurt Menliff revient dans la demeure familiale à la demande de son frère cadet, Christian, après un long exil où il aurait poussé au suicide sa sœur Tanya. Christian possède le château et les terres et a épousé Nevenka qui fut jadis la maîtresse de Kurt. Après la mort de celui-ci, Nevenka affirme qu’il revient chaque nuit la harceler et la violenter avec son fouet.

Le corps et le fouet s’avère l’un des films les plus fous et tourmentés de Monsieur Mario Bava qui s’éloigne le plus de tout réalisme, qui franchit une barrière vers un ailleurs que ne renierait pas les surréalistes. La notion d’espace/ temps n’a jamais été aussi malmenée. Et l’on comprend l’influence de Bava sur des auteurs aussi variés que David Lynch, Kiyoshi Kurosawa, Joe Dante ou encore Martin Scorsese. Un chef d’œuvre du cinéma gothique traversé de romantisme et de sadisme.

Si vous souhaite gagner un exemplaire de ce classique de l’horreur transalpine, en partenariat avec l’ incontournable éditeur ESC, il vous suffit de répondre aux questions suivantes avant le 25 février 0h00 !

A propos de Emmanuel Le Gagne

Laisser un commentaire