Concours ESC / Culturopoing – « La maison près du cimetière » de Lucio Fulci

Si de prime abord, La maison près du cimetière poursuit ce que Fulci a commencé avec Frayeurs et L’au-delà en matière de terreur viscérale, de plaisir de la décomposition et d’inspiration lovecraftienne – le film se déroule à nouveau en nouvelle Angleterre – à y regarder de plus près, c’est des trois le plus fascinant, peut-être le meilleur car le plus énigmatique. On peut voir ce que les producteurs espéraient en racontant l’histoire de cette petite famille s’installant dans une maison qu’on devine rapidement hantée, dans laquelle le Docteur Freudstein (Freud + Frankenstein = Freudstein) y effectuait à la fin du siècle dernier d’horribles expériences : une manière évidente de flirter sur le succès du Amityville de Stuart Rosenberg. Mais à l’arrivée La maison près du cimetière échappe à la classification : mieux, il résiste surtout à l’interprétation, chaque nouvelle vision permettant d’en effectuer un lecture différente, comme ci plusieurs films étaient possibles à l’intérieur d’une même oeuvre. La grande force de ce joyau, est d’abandonner la narration usuelle – y compris dans le montage – pour épouser la perception du fantasme, donnant ainsi à La maison près du cimetière une puissance poétique inégalable. Si le film rappelle parfois Poe, Lucio Fulci se réclamait ici d’Henry James et de son adaptation par Clayton, au point de clore le film par une citation de l’écrivain américain parfaitement inventée, mais qui néanmoins tend la clé d’une des « vérités » possibles de l’œuvre, offrant à la fois une histoire de fantômes et l’hypothèse d’une promenade de 90 minutes dans le cerveau d’un enfant perdu dans ses rêves jusqu’à la folie. En cette richesse même  La maison près du cimetière glisse sur les ravages du temps, s’en soustrait, tel un poème oublié des Fleurs du mal.

https://www.esc-distribution.com/12083-thickbox_default/la-maison-pres-du-cimetiere-combo-bd-uhd-4k-bd-edition-limitee.jpg

Nous sommes ravis de vous faire gagner un exemplaire du blu-ray / UHD proposé par ESC, si vous répondez aux questions suivantes avant le 18/11/2022, 0h00

 

© Tous droits réservés. Culturopoing.com est un site intégralement bénévole (Association de loi 1901) et respecte les droits d’auteur, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos visibles sur le site ne sont là qu’à titre illustratif, non dans un but d’exploitation commerciale et ne sont pas la propriété de Culturopoing. Néanmoins, si une photographie avait malgré tout échappé à notre contrôle, elle sera de fait enlevée immédiatement. Nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur – anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe.
Merci de contacter Bruno Piszczorowicz (lebornu@hotmail.com) ou Olivier Rossignot (culturopoingcinema@gmail.com).

A propos de Olivier ROSSIGNOT

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.