Concours Rimini Editions / Culturopoing – La Brigade du suicide  » et « Marché de brutes  » d’Anthony Mann

LA BRIGADE DU SUICIDE (1947)

Deux agents du Trésor, O’Brien et Tony Genaro, infiltrent un gang de faux-monnayeurs extrêmement habiles, au péril de leur vie.

La Brigade du suicide, un film de 1947 - Télérama Vodkaster

Copyroght Rimini Editions

MARCHE DE BRUTES (1948)

Le gangster Joe Sullivan tente de s’évader de prison avec la complicité de sa petite amie Pat et de Rick Coyle, le chef de gang qui espère en fait voir l’opération échouer et être ainsi débarrassé de l’homme à qui il doit 50.000 $. Mais l’évasion est un succès, et Joe se réfugie chez Ann, une assistante sociale qui s’est prise de sympathie pour le truand. Celui-ci veut retrouver Rick, et récupérer son argent.

DVD/Blu-Ray : Marché de brutes (Anthony Mann) - Critikat

Copyroght Rimini Editions

Avant de devenir l’un des géants du western, sinon le plus grand, avec une poignée de chef d’œuvre comme Les Affameurs, Je suis un aventurier ou L’homme de l’ouest, Anthony Mann après des débuts hésitants (la comédie musicale Dr Broadway), s’est rapidement imposé comme un petit maître de la série B alignant de vigoureux polars marqués par un art consommé de la mise en scène : cadrages aux cordeaux et sécheresse du montage au service de récits passionnants transcendé par un sens de l’ellipse d’une folle modernité. Revoir La Brigade du suicide et Marché de brutes, condensés du meilleur cinéma américain, permet de saisir à quel point Jean-Luc Godard fut influencé par Anthony Mann. Ses polars réalisés avec des tous petits budgets ne se drapent pas dans une esthétique post expressionniste mais cherche au contraire à saisir une forme de véracité proche du documentaire en filmant principalement en décors naturels. Qu’il s’attache à des flics (La brigade du suicide) ou à des gangsters (Marché de brutes), le cinéma d’Anthony Mann filme des histoires d’hommes face à leur destin et leur choix moraux dans un style visuel et narratif éblouissant. En partenariat avec Rimini éditions, nous sommes très heureux de vous en faire gagner 3 blu ray de ces magnifiques et assez méconnus films noirs si vous répondez aux questions avant le 30 septembre à 23 h 59 mn.

© Tous droits réservés. Culturopoing.com est un site intégralement bénévole (Association de loi 1901) et respecte les droits d’auteur, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos visibles sur le site ne sont là qu’à titre illustratif, non dans un but d’exploitation commerciale et ne sont pas la propriété de Culturopoing. Néanmoins, si une photographie avait malgré tout échappé à notre contrôle, elle sera de fait enlevée immédiatement. Nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur – anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe.
Merci de contacter Bruno Piszczorowicz (lebornu@hotmail.com) ou Olivier Rossignot (culturopoingcinema@gmail.com).

A propos de Emmanuel Le Gagne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.