Retour en musiques sur l’année 2018 à travers la sélection des disques les plus appréciés de nos rédacteurs (à défaut d’un classement des “meilleurs”) ainsi qu’une playlist YouTube composée de titres, morceaux, pistes, tracks et autres chansons à avoir su toucher au cœur et aux oreilles (quelquefois aux pieds) les belles âmes culturopongistes!

 


PALMARES MUSIQUE 2018 CULTUROPOING

 

Justin KWEDI

Albums de l’année

  1. Let’s Eat Grandma – I’m All Ears
  2. Arctic Monkeys – Tranquility Base Hotel +Casino
  3. Pusha T – DAYTONA
  4. Sunflower Bean – Twentytwo in Blue
  5. Mitski – Be the Cowboy
  6. Rolling Blackout Coastal Fever – Hope Downs
  7. Kids See Ghosts – Kids See Ghosts
  8. The Coral – Move Through the Dawn
  9. First Aid Kit – Ruins
  10. Superorganism- Superorganism

 

Miriem MEGHAÏZEROU

Albums de l’année

  1. Dead Magic, Anna von Hausswolff.
  2. Suspiria ,Thom Yorke
  3. Brighter Words, Son Lux.
  4. The Deconstruction, Eels.
  5. From gas to solid, Soap&Skin.
  6. Wanderer, Cat Power.
  7. En Amont, Alain Bashung.
  8. Toute latitude, Dominique A.
  9. Petite Amie, Juliette Armanet
  10. Dionysus, Dead Can Dance.
  11. Rainier Fog, Alice In Chains.
  12. In The Rainbow Rain, Okkervil River
  13. Aviary, Julia Holter
  14. Age of, Oneothrix Point Never.
  15. Felt, Suuns

 

Vincent NICOLET

Albums de l’année

  1. Astroworld – Travis Scott
  2. Brol – Angèle
  3. Lithopedion – Damso
  4. Phantom Thread (OST) – Jonny Greenwood
  5. Sainte Victoire – Clara Luciani
  6. Golden Hour – Kacey Musgrave
  7. Le désordre des choses – Alain Chamfort
  8. First Man (OST) – Justin Hurwitz
  9. Testing – A$AP Rocky
  10. El mal querer – Rosalía

Top 5 chansons de l’année

  1. Hard Rain – Lykke Li
  2. Mob Ties – Drake
  3. À l’ammoniaque – PNL
  4. Blue Lights – Jorja Smith
  5. Lucky -Tommy Genesis

Evénement musical de l’année

Au choix, les 50 ans de carrière d’Alain Chamfort ou le nouveau morceau du Suprême NTM pour le projet 93 Empire.

Déception de l’année

Déception relative, Scorpion de Drake, double album dans l’absolu tout à fait fréquentable mais qui comme son prédécesseur Views est davantage pensé comme une machine à tubes (souvent imparables au demeurant : God’s Plan, Mob Ties, Nice for What, In My Feelings,…) qu’une véritable entité cohérente, a contrario des excellents Nothing was the Same (2013) et Take Care (2011). Un peu facile pour un artiste de cette envergure.

 

Bruno PISZCZOROWICZ

Albums de l’année

1 – The Villagers – The Art Of Pretending To Swim
2 – Jonathan Wilson- Rare Birds
3 – Flavien Berger – Contretemps
4 – Alice in Chains – Rainier Fog
5 – Jonathan Bree – Sleepwalking
6 – Birdpen -There’s Something Wrong With Everything
7 – The Sea And Cake – Any Day
8 – The Goon Sax – We’re Not Talking
9 – Steve Hauschildt – Dissolvi
10 – Rainbow Kitten Surprise – How to: Friend, Love, Freefall
11 – Tunng – Songs You Make At Night

Chansons de l’année

The Villagers – Love Came With All That It Brings
Jonathan Wilson – Loving You
Jonathan Bree – Characters
Birdpen – This Is Your Life
Alice In Chains – Fly
Tunng – Dream In

Concert de l’année

Heilung au Hellfest

 

Bastien REMION

Albums de l’année

Autechre – NTS Sessions (Warp)
– J’assume le fait que le duo sera avec cet immense album de huit heures hors des cadres, des formats, des styles, des expérimentations pendant au moins dix piges. Bluffant.

Tirzah – Devotion (Domino)
– Réalisé avec l’aide de Mica Levi, une conception humble, minimaliste et singulière de la Pop & du R’n’B. L’anti-thèse des productions US.

Roc Marciano – RR2 The Biter Dose + Behold A Dark Horse (Marci Entreprises)
– Combo du MC & Producteur, ancien du Flipmode Squad (avec Busta Rhymes) au début des années 2000. Un esprit Hip-Hop bien moite et Blackploitation.

Low – Double Negative (Sub Pop)
– Le disque de la fin d’un monde.

Pusha T – Daytona (G.O.O.D Music)
– “If you know, u know”

Jori Hulkkonen – Simple Music for Complicated People
– Un jolie titre pour un 21ème album fin & simple.

Cut Chemist – Die Cut
– Des (grandes) idées à la seconde.

Yves Tumor – Safe In The Hands Of Love (Warp)
– Une face calme pour une face tempête.

Homeboy Sandman & Edan – Humble Pie (Stones Throw)
– Hip-Hop salement Don’t Stop.

DJ Koze – Knock Knock (Tempa)
– La marque d’un talent jamais opaque

TOP 5 chansons de l’année

DJ Koze – Pick Up (Tempa)
The Gongs Gang – Gimme Your Love (1983 – reissue Best Records)
Little Dragon – Lover Chanting (Ninja Tune)
Lea Lisa feat. Rich Medina – Imagine That (Vox Mix)
DJ Call Me – Marry Me

Concert de l’année

Phoenix @ La Route Du Rock

Evènement musical de l’année

Le décès d’Aretha Flanklin ; le coup de com’ d’Aphex Twin (qui n’a pas été un pétard mouillé) ; la réédition des trois Switched On de Stereolab ; le Brass-Band Dancefloor de Meute.

Déception de l’année

La schizophrénie de la Marseillaise après la Coupe Du Monde, pour presque tout et n’importe quoi. Un coup populaire ou populiste ?

 

Olivier ROSSIGNOT

Albums de l’année

Anna von Hausswolff – Dead Magic
Son Lux – Brighter Words
Beautify Junkyards – The Invisible World Of Beautify Junkyards
Thom Yorke – Suspiria
Lets Eat Grandma – I’m All Ears
The Villagers – The Art Of Pretending To Swim
Jenny Wilson – Exorcism
Us Girls – A Poem Unlimited
Soap&Skin – From gas to solid
Dead Can Dance – Dionysus
Julia Holter – Aviary
Damso – Lithopédion
Father John Misty – Gods Favorite Customer
Johann Johannsson – Mandy
Beach House – 7
The Good, the bad and the Queen – Merrie Land
Snail Mail – Lush
Nils Frahm – All Melody
Léonie Pernet – Crave

Chansons de l’année

Anna von Hausswolff – Ugly and Vengeful
Son Lux – Dream State
Beautify Junkyards – Half Marble / Golden Apples of The Sun
Thom Yorke – Suspirium
The Villagers – Again
Damso – Festival de rêves
Jenny Wilson – Rapin
US Girls – Velvet 4 Sale
Soap&Skin – Surrounded

Concert de l’année

Son Lux / Anna von Hausswolff

Evènement musical de l’année

La disparition de l’immense Johann Johansson

Déception de l’année

Le soporifique album de Cat Power

 


PLAYLIST 2018

Une cinquantaine de titres pour cette année musicale, le choix de nos rédacteurs !


 

Bonus 1 : Album Dead Magic d’ANNA VON HAUSSWOLFF – “Ugly and Vengeful”, titre fleuve de plus de 16 minutes


Bonus 2 : le choix de Xanaé Bove, le live (Petit Bain- Paris) de FRANCE

A propos de CulturoCrew

Laisser un commentaire