Collectif – “Sang froid”

A noter également aux rayons polar, la sortie de la revue Sang froid dans une nouvelle formule. Davantage proche d’un livre avec  un contenu revisité, la revue change d’angle : exit les enquêtes policières des onze premiers numéros (demeure une enquête pour les amateurs) et place aux grands dossiers thématiques. Ici, la lumière a été mise sur le polar francophone. Dans ce numéro collector, un jury a sélectionné les 100 meilleurs polars francophones (de très bon choix!), (on y trouve notamment le fameux Hervé Prudon). On rencontre également, au détour des pages, un entretien avec Alain Mabanckou ou encore Patrick Raynal, directeur emblématique de la série Noire. Un magnifique portfolio consacré aux paysages de l’écrivaine Andrée A. Michaud ou encore une plongée dans le polar marseillais avec un spécialiste du genre complètent également ce premier numéro. Seul véritable regret, la disparition des nouveautés à la fin de la revue. Pour le reste, la revue se revitalise et laisse augurer de belles choses.

Sang froid

Site officiel.

 

© Tous droits réservés. Culturopoing.com est un site intégralement bénévole (Association de loi 1901) et respecte les droits d’auteur, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos visibles sur le site ne sont là qu’à titre illustratif, non dans un but d’exploitation commerciale et ne sont pas la propriété de Culturopoing. Néanmoins, si une photographie avait malgré tout échappé à notre contrôle, elle sera de fait enlevée immédiatement. Nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur – anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe.
Merci de contacter Bruno Piszczorowicz (lebornu@hotmail.com) ou Olivier Rossignot (culturopoingcinema@gmail.com).

A propos de Julien CASSEFIERES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.