Dans l’air du temps

On avait beaucoup apprécié “La pouilleuse”, le précédent roman de Clémentine Beauvais dont le thème central était le harcèlement à l’école, notamment pour la finesse et la sobriété de son écriture sans faux-semblants. Avec “Les petites reines”, l’auteur change de stratégie et adopte un langage mimétique qui caractérise souvent les romans pour adolescents. Cela a pour avantage de convoquer immédiatement l’attention des jeunes lecteurs sans les intimider (en prenant néanmoins le risque de mal les imiter ou de les vexer, et d’exclure les plus âgés de la cible qui seront rapidement fatigués par le ton survolté du récit…). Mais pour évoquer la méchanceté des ados entre eux, accentuée par l’effet d’annonce et les jeux d’apparence sur les réseaux sociaux, on comprend qu’il fallait s’adresser directement aux intéressés pour leur montrer les enjeux de tels comportements.

On parle ici d’un concours de boudins, organisé par un collégien qui décerne chaque année le Boudin d’Or, d’Argent et de Bronze à ses camarades d’école qu’il trouve les plus laides. C’est organisé sur Facebook et donc exposé à tous les regards. Les lauréates de l’année, Mireille, Astrid et Hakima, vont se lier d’amitié et prendre leurs titres à contrepied en organisant un voyage à vélo entre Bourg-en Bresse et Paris. Le prétexte sera de vendre des boudins grillés qu’elles transportent dans une petite remorque, mais elles ont chacune leur propre objectif, à découvrir dans le livre…

Etant donné l’ampleur actuelle de tels phénomènes et l’addiction des ados aux réseaux sociaux, il est urgent de proposer des ressources à ceux qui s’y trouvent piégés. De ce point de vue, le livre traite cette problématique – avec une vraisemblance toute relative – en montrant qu’on peut tirer son parti des critiques, par exemple en retournant le buzz à son avantage, mais aussi grâce à la solidarité, l’amitié et l’humour, plus ou moins forcé dans le livre. Réconfortant et vitaminé, ce roman dans l’air du temps est un joli conte de filles, sans plus.

Roman jeunesse, à partir de 13 ans.

Paru le 01/04/15 aux Éditions Sarbacane.
bandeau-dialogues-blanc

A propos de Sarah DESPOISSE

Laisser un commentaire