Les rencontres à l’American Cosmograph à Toulouse, le plus vieux cinéma du futur !, recommencent après une pause estivale pour le Fanzine n°22. Pour leur Fanzine n°23, parmi tous leurs nombreux événements, voici les rencontres qui se déroulent avec une ou plusieurs personnes de l’équipe du film, et on commence par leur édito :

Jeudi 30 aout à 20H30 : projection unique du film Djambar, Sembène l’insoumis, dans le cadre du Festival AFRICLAP, en présence du réalisateur Eric Boudoule Sosso.

Ousmane Sembène est un écrivain, réalisateur, acteur et scénariste majeur de l’Afrique contemporaine, connu pour ses partis pris militants sur les questions politiques et sociales.
S’il dépeint avec humour et sans concessions les rapports sociaux dans l’Afrique contemporaine, Ousmane Sembène s’attache aussi à évoquer les pages les plus sombres de l’histoire de son continent : les conflits religieux, les affrontements avec l’armée coloniale durant la guerre ou encore la condition des femmes. Par la diversité de ses intervenant-e-s et la richesse de ses archives, ce documentaire est un très bel hommage à ce grand monsieur, disparu en 2007.

*

Et dans le cadre du Festival FIFIGROT

Samedi 15 septembre à 17H : avant-première du film L’Amour flou, suivie d’une rencontre avec les deux réalisateurs Romane Bohringer et Philippe Rebbot.

Romane et Philippe se séparent. Après dix ans de vie commune, deux enfants et un chien, ils ne s’aiment plus. Enfin… ils ne sont plus amoureux. Mais ils s’aiment quand même. Beaucoup. Trop pour se séparer vraiment ? Bref… C’est flou. Alors, sous le regard circonspect de leur entourage, ils décident de vendre la maison familiale pour investir dans un « sépartement » : deux appartements indépendants communiquant par… la chambre de leurs enfants ! Peut-on se séparer ensemble ? Peut-on refaire sa vie, sans la défaire ?

*

Lundi 17 septembre à 17h45 : projection du film The Sea is behind, suivie d’une rencontre avec le réalisateur Hicham Lasri.

Tarik s’habille en femme, se maquille, danse sur le chariot de son père, dans la pure tradition de ces hommes travestis qui égayaient les cérémonies de mariage. Mais derrière cette joie contrainte, cette allégresse de circonstance, se dissimulent un mal-être et une tristesse profonde.

*

Samedi 22 septembre à 21H30 : projection unique du programme Ultra Rêve, composé de After school knife fight de Caroline Poggi et Jonathan Vinel, Les Iles de Yann Gonzalez et Ultra pulpe de Bertrand Mandico, suivi d’une rencontre avec les réalisateurs Yann Gonzalez et Bertrand Mandico.

Trois courts. Trois contes. Un groupe se retrouve dans un terrain vague avant de se séparer peut-être à jamais. Des personnages traversent un dédale érotique et amoureux. La fin de tournage d’un film fantastique sur la fin du monde. Une orgie sur une scène de théâtre. Des adeptes de la branlette, des amoureux, un monstre étrangement attirant. Des histoires à l’intérieur d’histoires… Avec ces trois récits crépusculaires, on entre avec délectation dans les territoires troubles, délirants et mélancoliques de cette nouvelle vague d’un cinéma français de l’imaginaire, libre, romantique, foisonnant. Un délice de créativité.

 

A propos de Carine TRENTEUN

Laisser un commentaire