Facebook, Snapchat, Whatsapp… Les réseaux sociaux, vous savez c’est LE DIABLE !

C’est exactement ce que suggère SNAPP, ce drôle de court-métrage sous influences, réalisé par Anthony Gauge et Jérôme Pham Van Bouvier, mais non, attendez, ne partez pas, ça n’est pas sous la forme d’un discours réactionnaire stéréotypé !

Car Snapp introduit plutôt astucieusement les nouvelles images et modes ( Selfies et messages instantanés) au sein d’un hommage à leurs modèles : une ritournelle qui rappelle celle de Donaggio pour Body Double, un montage et un cadrage très giallesque avec de beaux élans fétichistes, tout comme les couleurs  inspirées de nos cinéastes fétiches des années 60-70s.

Les dialogues étant un souvent un gros problème dans le cinéma de genre français, on est presque ravi de voir que SNAPP en est quasiment dénué, privilégiant l’installation de son ambiance, se concentrant sur la montée d’une angoisse et la plongée dans l’étrange. Culturopoing est très méfiant des films dans le rétroviseur et des hommages cinéphiliques, mais il a trouvé le résultat suffisamment sympa pour le partager.

SNAPP est donc une chouette entrée en matière et les réalisateurs (qui prévoient de pousser le projet plus loin…) vous l’offrent pour Halloween puisqu’il sera mis en ligne le 31 octobre à 00h01.

 

 

A propos de Culturonews

Laisser un commentaire