Concours ESC – Bach Films / Culturopoing – “Alexandre Nevski” et “Ivan le Terrible” de Sergueï M. Eisenstein

Bach films et ESC ressortent pour le plus grand plaisir des cinéphiles deux classiques incontournables du cinéma Russe en combo DVD/blu ray dans des copies rendant enfin justice aux qualités visuelles de ces joyaux incontournables.

Alexandre Nevski

La Russie, au XIIIe siècle. Le prince Alexandre Nevski, qui se distingua naguère lors de la bataille de la Neva, pêche au bord d’un lac. Ce héros, qui a vaincu les Suédois en 1240, a en effet décidé de ranger les armes pour couler des jours tranquilles parmi les pêcheurs. Il s’est retiré sur ses terres, où il mène depuis une existence paisible. Mais les Mongols ne sont pas encore partis que déjà les Teutons menacent le pays. La ville de Pskov est tombée sous leur joug. Alexandre Nevski n’accepte de reprendre le combat que si les pleins pouvoirs lui sont accordés. Nommé commandant en chef, Nevski galvanise le peuple et se prépare à la lutte contre l’envahisseur…

Résultat de recherche d'images pour "Alexandre Nevski blu ray esc"

Commande initié par Staline lui-même afin de mettre en garde la nation, à la veille de la seconde guerre mondiale, contre l’expansionnisme  du régime nazi, Alexandre Nevski  reste avant tout une leçon de mise en scène magistrale. Sergei M Eisenstein détourne un pur film de propagande nationaliste, réécrivant alors l’histoire, en un grand film baroque, ponctué de séquences inoubliables, à l’image  de la bataille sur la glace.

Ivan Le terrible

Devant l’incapacité des régents, le jeune Ivan décide de se faire couronner. Mais sa tante, qui voudrait voir son fils Vladimir sur le trône, avec la complicité des boyards, fait empoisonner la tsarine. Ivan se retire alors dans un monastère. Le peuple rappelle Ivan.

Résultat de recherche d'images pour "Ivan le terrible blu ray esc"

Ivan le Terrible, tsar mythique incarnant la grande force de la Russie du XVIe siècle, devient sous le regard de Eisenstein un film monumental scindé en deux parties bénéficiant de décors grandioses, de l’interprétation habitée de Nikolaï Tcherkassov  et surtout d’une mise en scène lyrique et impressionnante. Derrière la commande Étatique, le réalisateur russe, dont c’est le dernier film, dépeint dans le deuxième volet un tsar paranoïaque et tyrannique, proche de Staline.

En partenariat avec ESC, nous sommes ravis de vous faire gagner trois exemplaires du blu-ray des chefs-d’œuvre de Sergueï Eisenstein si vous répondez au trois questions suivantes avant le 25 juin avant 00 h 00

 

A propos de Emmanuel Le Gagne

Laisser un commentaire