PALMARES CINEMA 2021 CULTUROPOING 

Voilà ce qui restera comme le meilleur de l’année 2021 côté cinéma pour toute l’équipe de Culturopoing.

Bonne année à tous et à toutes !

 


PALMARES 2021 CINEMA DES REDACTEURS

Olivier Rossignot

Mes films de l’année

  • 1/ Memoria – Apichatpong Weerasethakul/ The Power of The Dog – Jane Campion
  • 2/ The Card Counter – Paul Schrader
  • 3/ Annette – Leos Carax / Last Night In Soho – Edgar Wright
  • 4/Le Dernier Duel – Ridley Scott
  • 5/ France – Bruno Dumont
  • 6/ Titane – Julia Ducournau / Don’t Look Up! – Adam Mc Kay
  • 7/ Wendy – Benh Zeitlin
  • 8/ Illusions perdues – Xavier Giannoli
  • 9/ Benedetta – Paul Verhoeven
  • 10/ L’événement – Audrey Diwan
  • 11/ Malignant – James Wan – My Zoé – Julie Delpy
  • 12/ Clair-Obscur – Rebecca Hall
  • 13/ Milla – Shannon Murphy
  • 14/ Ham on rye – Tyler Taormina/ Lamb – Valdimar Jóhannsson
  • 15/ A l’abordage – Guillaume Brac / The French Dispatch – Wes Anderson

DESESPEREMENT INEDIT alors qu’il aurait du sortir en salles, le magnifique

  • The Green Knight – David Lowery

Coups de foudre inédits de festivals

  • Censor – Prano Bailey-Bond
  • Limbo – Soi Cheang
  • Bad Dreams – Anthony Scott Burns

Sortie DVD / Blu-Ray de l’année

  • Bayan Ko – Lino Brocka (Le Chat qui fume)
  • Chair Pour Frankenstein (enfin ! En 3D) – Paul Morrissey (Vinegar Syndrome)

Reprises cinéma de l’année

  • Les films de Roberto Gavaldon (Films Camélia)
  • L’étang du démon – Masahiro Shinoda (Carlotta)
  • The Amusement Park – George A.Romero (Potemkine)

Série télé de l’année

Midnight Mass de Mike Flannagan, l’une des plus belles œuvres tous genres confondus vue cette année

Meilleure performance acteur/actrice

  • Eliza Scanlen dans Milla
  • Léa Seydoux dans France

Coup de coeur/révélation

  • Promising Young Woman – Emerald Fennell

Emballement critique mystère de l’année

  • Le Genou d’Ahed. Je reste toujours dans l’expectative face à tant d’avis enthousiastes sur le cinéma de Lapid. Depuis Synonymes, la vision de ses films constitue une vraie souffrance et un profond agacement.

Sex Symbol de l’année

  • Agathe Rousselle dans Titane

 

Aissa Deghilage

Mes films de l’année

  • 1/ La Main de Dieu – Paolo Sorrentino
  • 2/ The Card Counter – Paul Schrader
  • 3/ Don’t Look Up – Adam McKay
  • 4/ Annette – Leos Carax
  • 5/ Matrix Resurrections – Lana Wachowski
  • 6/ Belle – Mamoru Hosuda
  • 7/ Onoda, 10 000 nuits dans la jungle – Arthur Harari
  • 8/ The Power of the Dog – Jane Campion
  • 9/ Sans Aucun Remords – Stefano Sollima
  • 10 / Un Homme en colère – Guy Ritchie
  • 11/ La Loi de Téhéran – Saaed Roustayi
  • 12/ Drive My Car – Ryusuke Hamaguchi
  • 13/ West Side Story – Steven Spielberg
  • 14/ Boîte Noire – Yann Gozlan
  • 15/ Titane – Julia Ducournau

Meilleure performance acteur/actrice

  • Oscar Isaac dans The Card Counter et Benedict Cumberbatch dans  The Power of the dog

Coup de cœur/révélation

  • Fillipo Scotti dans La Main de Dieu

Emballement critique mystère de l’année

  • Dune – Denis Villeneuve

Sex Symbol de l’année

  • Anya Taylor Joy dans Last Night in Soho

 

Anna Fournier

Mes films de l’année

  • 1/ Benedetta – Paul Verhoeven
  • 2/ A l’abordage ! – Guillaume Brac
  • 3/ France – Bruno Dumont
  • 4/ Titane – Julia Ducournau
  • 5/ Chers Camarades ! – Andrey Konchalovsky
  • 6/ Le genou d’Ahed – Nadav Lapid
  • 7/ Promising Young woman – Emerald Fennell
  • 8/ Annette – Leos Carax
  • 9/ La Loi de Téhéran – Saaed Roustayi
  • 10/ Playlist – Nine Antico
  • 11/ La fièvre de Petrov – Kirill Serebrennikov
  • 12/ Memoria – Apichatpong Weerasethakul
  • 13/ La proie d’une ombre – David Bruckner
  • 14/ Pleasure – Ninja Thyberg
  • 15/ House of Gucci/Le Dernier Duel – Ridley Scott

Reprise cinéma de l’année

  • The Amusement Park – George A.Romero

Emballement critique mystère de l’année

  • The French Dispatch – Wes Anderson

Sex Symbol de l’année

  • Penelope Cruz dans Madres Paralelas

 

Audrey Jeamart

Mes films de l’année

  • 1/ The Amusement Park – George A.Romero
  • 2/ Milla – Shannon Murphy
  • 3/ Titane – Julia Ducournau
  • 4/ La proie d’une ombre – David Bruckner
  • 5/ Last Night in Soho – Edgar Wright
  • 6/ The Power of the Dog – Jane Campion
  • 7/ Benedetta – Paul Verhoeven
  • 8/ Dune – Denis Villeneuve
  • 9/ The Dig – Simon Stone
  • 10/ Pig – Michael Sarnoski
  • 11/ Malignant – James Wan
  • 12/ Médecin de nuit – Élie Wajeman

(Auxquels vous pouvez ajouter 5 films nouveaux inédits, découverts en festival ou en vod par exemple.)

  • Censor – Prano Bailey-Bond
  • Bad Dreams – Anthony Scott Burns
  • Tin Can – Seth A. Smith
  • Junk Head – Takahide Hori
  • The Green Knight – David Lowery

Reprise cinéma de l’année

  • Chromosome 3 – David Cronenberg

Série télé de l’année

  • Midnight Mass de Mike Flanagan

Sex Symbol de l’année

  • Zach Gilford dans Midnight Mass

Coup de coeur/révélation

  • Julia Sarah Stone dans Bad Dreams de Anthony Scott Burns

Coup de gueule

  • Cyst de Tyler Russell

 

Bénédicte Prot

Mes films de l’année

  • 1/ Drive My Car – Ryusuke Hamaguchi
  • 2/ Bad Luck Banging or Loony Porn – Radu Jude
  • 3/ Le Genou d’Ahed – Nadav Lapid
  • 4/ Olga – Elie Grappe
  • 5/ L’Affaire Collective – Alexander Nanau
  • 6/ Au commencement – Dea Kulumbegashvili
  • 7/ Il n’y aura plus de nuit – Eléonore Weber
  • 8/ La Jeune Fille et l’Araignée – Ramon Zürcher et Silvan Zürcher
  • 9/ Compartiment n°6 – Juho Kuosmanen
  • 10/ Les Olympiades – Jacques Audiard
  • 11/ La Fracture – Catherine Corsini
  • 12/ L’Événement – Audrey Diwan
  • 13/ True Mothers – Naomi Kawase
  • 14/ France –  Bruno Dumont
  • 15/ Madres Paralelas – Pedro Almodovar

Emmanuel Le Gagne

Mes films de l’année

  • 1/ France de Bruno Dumont
  • 2/ The Amusment Park de George A Romero
  • 3/ Memoria de Apichatpong Weerasethakul
  • 4/ Les amants sacrifiés de Kiyochi Kurosawa
  • 5/ Malignant de James Wan
  • 6/ Drive My Car de Ryusuke Hamaguchi
  • 7/ Benedetta de Paul Verhoeven
  • 8/ First Cow de Kelly Reichardt
  • 9/ The Card Counter de Paul Schrader
  • 10/ The Cloud In Her Room de Xinyuan Zheng Lu
  • 11/ Pleasure de Ninja Thyberg
  • 12/ Old de M. Night Shyamalan
  • 13/ Louloute de Hubert Viel
  • 14/ A l’abordage de Guillaume Brac
  • 15/ Last Night In Soho de Edgar Wright

Inédits

  • Censor – Prano Bailey-Bond
  • The Feast – Lee Haven-Jones

Série Télé

  • Brand New Cherry Flavor – Leonor Zion et Nick Antosca

Reprise de l’année

  • Pattes blanches – Jean Grémillon

DVD/Blu Ray

  • Johnny Guitar – Nicolas Ray (Sidonis/Calysta)

Actrice

  • Léa Seydoux dans France

Acteur

  • Oscar Isaac dans The Card Counter

Enrique Seknadje

Mes films de l’année

  • 1/ The Card Counter – Paul Schrader
  • 2/ Drive My Car – Ryusuke Hamaguchi
  • 3/ Madres Paralelas – Pedro Almodóvar
  • 4/ Memoria – Apichatpong Weerasethakul
  • 
5/ Onoda – 10 000 nuits dans la jungle – Arthur Harari
  • 6/ Il Varco –  Federico Ferrone et Michele Manzolini
  • 7/ Ailleurs, partout – Isabelle Ingold et Vivianne Perelmuter
  • 8/ La Jeune fille et l’araignée – Ramon Zürcher et Silvan Zürcher
  • 
9/ Les Amants sacrifiés – Kiyoshi Kurosawa
  • 10/ Sans signe particulier – Fernanda Valadez

Ce sont, parmi les films que j’ai vus, ceux qui m’ont particulièrement marqué. Importe leur présence plutôt que leur position.

  • First Cow aurait pu être classé ici, mais il l’a été dans le top 2020.
  • Mentions « affectueuses » pour Cry Macho de Clint Eastwood et À l’abordage de Guillaume Brac.

Reprises de l’année

  • À l’approche de l’automne – Mikio Naruse.
  • La rétrospective de films de Roberto Gavaldón : Double destinée, La Déesse agenouillée, Mains criminelles, La Nuit avance, Jours d’automne.

 

Hugo Jordan

Mes films de l’année

  • 1/ Le diable n’existe pas – Mohammad Rasoulof
  • 2/ The French Dispatch – Wes Anderson
  • 3/ Tre Piani – Nanni Moretti
  • 4/ Un héros – Asghar Farhadi
  • 5/ Julie (en 12 chapitres) –  Joachim Trier
  • 6/ Drive My Car – Ryusuke Hamaguchi
  • 7/ Chers camarades ! – Andreï Konchalovsky
  • 8/ West Side Story – Steven Spielberg
  • 9/ La main de Dieu – Paolo Sorrentino
  • 10/ La loi de Téhéran – Saaed Roustayi
  • 11/ Madres Paralelas – Pedro Almodovar
  • 12/ Nomadland – Chloé Zhao
  • 13/ Digger – Georgis Grigorakis
  • 14/ La mission – Paul Greengrass
  • 15/ Illusions perdues – Xavier Giannoli

Sortie DVDBlu-Ray de l’année

  • Bayan Ko – Lino Brocka

Reprise cinéma de l’année

  • Un jour, un chat – Vojtech Jasny
  • Nouvelle Donne – Joachim Trier

Meilleur performance acteur/actrice

  • Anders Danielsen Lie dans Julie (en 12 chapitres)
  • Yuliya Vysotskaya dans Chers camarades !

Coup de cœur/ Révélation

  • Nudo Mixteco – Angeles Cruz

Emballement critique mystère de l’année

  • Annette – Leos Carax
  • Le genou d’Ahed – Nadav Lapid

Sex symbol de l’année

  • Penelope Cruz, comme toujours

 

Jean-François Dickeli

Mes films de l’année

  • 1/ The Power of the Dog – Jane Campion
  • 2/ Le Dernier duel – Ridley Scott
  • 3/ The French Dispatch – Wes Anderson
  • 4/ Annette – Leos Carax
  • 5/ Wendy – Benh Zeitlin
  • 6/ Old – M. Night Shyamalan
  • 7/ West Side Story – Steven Spielberg
  • 8/ Last Night in Soho – Edgar Wright
  • 9/ The Card Counter – Paul Schrader
  • 10/ La Loi de Téhéran – Saeed Roustayi
  • 11/ Saint Maud – Rose Glass
  • 12/ Benedetta – Paul Verhoeven
  • 13/ Pieces of a Woman – Kornél Mundruczo
  • 14/ Titane – Julia Ducournau
  • 15/ La Main de Dieu – Paolo Sorrentino

Sortie DVD/Blu-Ray de l’année

  • Outrages – Brian De Palma (Wild Side)

Reprise cinéma de l’année

  • L’Echiquier du vent – Mohammad Reza Aslani

Meilleure performance acteur

  • Adam Driver (Annette / Le Dernier duel)

Meilleure performance actrice

  • Jodie Comer (Le Dernier duel)
  • Adèle Exarchopoulos (Mandibules)

Coup de cœur / révélation

  • Deux films d’espionnage / action ont su renouveler le genre, chacun à sa manière et à son échelle : Mourir peut attendre de Cary Joji Fukunaga et Sans aucun remords de Stefano Sollima. Le premier conclut brillamment l’ère Daniel Craig et fait entrer James Bond dans des problématiques contemporaines tout en évitant de manière amusante les clichés, quant au second il confirme le talent formel du réalisateur de Sicario 2 et Suburra.
  • Film barré et expérimental, aussi jouissif que parfois agaçant, Bad Luck Banging and Loony Porn de Radu Jude constitue l’une des propositions cinématographiques les plus excitantes de l’année en plus d’offrir un climax inoubliable.
  • Enfin, trois chocs découverts lors de divers festival : La Puissance du feu de Jamil Dehlavi (projeté lors des dernières Hallucinations Collectives), Le Sang des bêtes de Georges Franju et Jonas qui aura 25 ans en l’an 2000 d’Alain Tanner, tous deux au programme du dernier Festival Lumière.

Emballement critique mystère de l’année

  • Étonnamment bien reçu, le tape-à-l’œil Cruella de Disney persévère dans la logique du désastreux Maléfique, à savoir feindre de raconter l’émergence d’une grande méchante iconique pour l’absoudre et la délester de tous ses défauts afin d’en faire une héroïne rebelle et incomprise.

Sex symbol de l’année

  • Luisa Ranieri (La Main de Dieu)

 

Jeanne Drubay

Mes films de l’année

  • 1/ Lamb – Valdimar Jóhannsson
  • 2/ The Power of the Dog – Jane Campion
  • 3/ Le Dernier duel – Ridley Scott
  • 4/ La Femme à la fenêtre  – Joe Wright
  • 5/ Pieces of a Woman – Kornél Mundruczó
  • 6/ Shiva Baby – Emma Seligman
  • 7/ Malcolm & Marie – Sam Levinson
  • 8/ Dune – Denis Villeneuve
  • 9/ Promising Young Woman – Emerald Fennell
  • 10/ Passing – Rebecca Hall
  • 11/ The Dig – Simon Stone
  • 12/ Petite maman – Céline Sciamma
  • 13/ Nomadland – Chloé Zhao
  • 14/ Come true – Anthony Scott Burns
  • 15/ Censor – Prano Bailey-Bond

Découvertes tardives

  • Innocence (2005) – Lucile Hadzihalilovic
  • Family Life (1971) – Ken Loach
  • Black Christmas (1974) – Bob Clark
  • Guilty of Romance (2011) – Sono Sion
  • Chungking Express (1994) – Wong Kar-wai
  • Don’t Look Now (1973) – Nicolas Roeg
  • Scum (1979) – Alan Clarke
  • Paranoid Park (2007) – Gus Van Sant
  • Assassination Nation (2018) – Sam Levinson
  • La grande bellezza (2013) – Paolo Sorrentino

Découvertes Courts métrage

  • Mort d’une ombre (2012) –  Tom Van Avermaet
  • Olla (2019) – Ariane Labed

Séries télé de l’année

  • Midnight Mass – Mike Flanagan
  • Fear Street – Leigh Janiak
  • Brand New Cherry Flavour – Nick Antosca et Lenore Zion
  • Sex Education (saison 3) – Laurie Nunn
  • Euphoria: Fuck Anyone Who’s Not a Sea Blob (Special Episode)

Meilleures performances

  • Noomi Rapace dans Lamb
  • Zendaya dans Malcolm & Marie
  • Rachel Sennott dans Shiva Baby

Coup de coeur

  • Vanessa Kirby dans Pieces of a Woman

Emballement critique mystère de l’année : films pas pour moi !

  • Titane – Julia Ducournau
  • Last Night in Soho – Edgar Wright

Personnage de l’année

  • Le personnage de Marguerite de Thibouville joué par Jodie Comer dans Le Dernier Duel

 

Justin Kwedi

Mes films de l’année

  • 1/ The French Dispatch – Wes Anderson
  • 2/ Drive My Car – Ryusuke Hamaguchi
  • 3/ Les Olympiades – Jacques Audiard
  • 4/ A l’abordage – Guillaume Brac
  • 5/ France – Bruno Dumont
  • 6/ Illusions Perdues – Xavier Gianolli
  • 7/ Louloute – Hubert Viel
  • 8/ La Loi de Téhéran – Saeed Roustayi
  • 9/Onoda – 10 000 nuits dans la jungle – Arthur Harari
  • 10/ Malignant – James Wan
  • 11/ Memoria – Apichatpong Weerasethakul
  • 12/ L’événement – Audrey Diwan
  • 13/ Compartiment 6 – Juho Kuosmanen
  • 14/ Violet Evergarden- Le film – Taichi Ishidate
  • 15/ Clair-Obscur – Rebecca Hall / Où est Anne Frank ! – Ari Folman

 

Michaël Delavaud

Mes films de l’année

  • 1/ First Cow – Kelly Reichardt / La Loi de Téhéran – Saeed Roustayi)
  • 2/ The Card Counter – Paul Schrader
  • 3/ Storia di vacanze – Fabio et Damiano D’Innocenzo
  • 4/ Mourir peut attendre – Cary Joji Fukunaga
  • 5/ Le Dernier duel – Ridley Scott
  • 6/ La Fièvre de Petrov – Kirill Serebrennikov
  • 7/ Pieces of a Woman – Kornel Mundruczo
  • 8/ Il n’y aura plus de nuit – Eléonore Weber
  • 9/ Le Passager n°4 – Joe Penna
  • 10/ Pig – Michael Sarnoski
  • 11/ Ham on Rye – Tyler Taormina
  • 12/ Beckett – Ferdinando Cito Filomarino
  • 13/ Petite maman – Céline Sciamma
  • 14/ Onoda – 10,000 nuits dans la jungle – Arthur Harari

Bonus

  • The Amusement Park – George A. Romero
  • Vortex – Gaspar Noé
  • Limbo – Soi Cheang
  • Censor – Prano Bailey-Bond

Reprise de l’année

  • Out of the Blue – Dennis Hopper

Série de l’année

  • Midnight Mass de Mike Flanagan (de loin la plus belle fiction de l’année, tous supports confondus)

Performances actrices

  • Adèle Exarchopoulos dans Mandibules
  • Léa Seydoux dans France
  • Vanessa Kirby dans Pieces of a Woman

Performances acteurs

  • Payman Maadi – La Loi de Téhéran
  • Damien Bonnard – Les Intranquilles
  • Nicolas Cage – Pig

Coup de cœur / révélation

  • Le réalisateur Tyler Taormina et son compère directeur de la photographie Carson Lund, sortis de nulle part et qui créent sans véritables moyens le film le plus pictural de l’année en même temps qu’une revisite troublante du teen movie (Ham on Rye)

Emballement critique de l’année

  • Annette de Leos Carax, démontrant que la frontière est mince entre le génie et l’escroquerie. Beaucoup y ont vu du génie…

Sex symbol de l’année

  • Léa Seydoux dans The French Dispatch (Wes Anderson) : passant sans transition de l’uniforme de la matonne à la nudité de la muse, elle incarne le personnage le plus érotique de l’année.

 

Miriem Meghaizerou

Mes films de l’année

  • 1/ Last night in Soho – Edgar Wright
  • 2/ Benedetta – Paul Verhoeven
  • 3/ France – Bruno Dumont
  • 4/ Illusions perdues – Xavier Giannoli
  • 5/ Promising Young Woman – Emerald Fennell
  • 6/ The French Dispatch – Wes Anderson
  • 7/ Mourir peut attendre – Cary Joji Fukunaga
  • 8/ Les Olympiades – Jacques Audiard
  • 9/  Annette – Leos Carax
  • 10/ Aline – Valérie Lemercier
  • 11/ Le Dernier duel – Ridley Scott
  • 12/ Drive my car – Ryusuke Hamaguchi
  • 13/ Memoria – Apichatpong Weerasethakul
  • 14/ Titane – Julia Ducournau
  • 15/ Nomadland – Chloe Zhao / Julie (en 12 chapitres) – Joachim Trier

Reprise cinéma de l’année

  • The Wicker Man – Robin Hardy (1973)

Série de l’année

  • The Queen’s Gambit – Scott Franck et Allan Scott

Meilleure performance acteur/actrice

  • Virginie Efira dans Benedetta
  • Léa Seydoux dans France
  • Anya Taylor-Joy dans The Queen’s Gambit
  • Adam Driver dans Le Dernier duel 

Coup de coeur/révélation

  • Jodie Comer dans Le Dernier duel

Emballement critique mystère de l’année

  • Le Genou d’Ahed – Nadav Lapid
  • La Fracture – Catherine Corsini

Sex Symbol de l’année

  • Léa Seydoux dans Mourir peut attendre.

 

Noëlle Gires

Mes films de l’année

  • 1/ The Disciple – Chaitanya Tamhane
  • 2/ Drive my car – Ryusuke Hamaguchi
  • 3/ Annette – Leos Carax
  • 4/ The Power of the dog – Jane Campion
  • 5/ À l’abordage – Guillaume Brac
  • 6/ Bad luck banging or loony porn – Radu Jude
  • 7/ La loi de Teheran – Saeed Roustayi
  • 8/Clair-Obscur – Rebecca Hall
  • 9/ L’événement – Audrey Diwan
  • 10/ Le Diable n’existe pas – Mohammad Rasoulof

Meilleure série

  • Midnight Mass

Meilleur acteur du monde

  • Adam Driver

 

Thibault Vicq

Mes films de l’année

  • 1/ Julie (en 12 chapitres) – Joachim Trier
  • 2/ Illusions perdues – Xavier Giannoli
  • 3/ Last Night in Soho – Edgar Wright
  • 4/ Berlin Alexanderplatz – Burhan Kurbani
  • 5/ Boîte noire – Yann Gozlan
  • 6/ West Side Story – Steven Spielberg
  • 7/ Titane – Julia Ducournau
  • 8/ Promising Young Woman – Emerald Fennell
  • 9/ Drive My Car – Ryusuke Hamaguchi
  • 10/ Malignant – James Wan
  • 11/ Le Genou d’Ahed – Nadav Lapid
  • 12/ La Nuée – Just Philippot
  • 13/ Nomadland – Chloé Zhao
  • 14/ Pleasure – Ninja Thyberg
  • 15/ Sans signe particulier – Fernanda Valadez

Meilleure performance acteur/actrice

  • Leila Bekhti et Damien Bonnard dans Les Intranquilles (Joachim Lafosse)
  • Suliane Brahim dans La Nuée (Just Philippot)

Coup de cœur / révélation

  • Les Magnétiques – Vincent Maël Cardona
  • La Nuée – Just Philippot
  • Sound of Metal – Darius Mader
  • Spectre: Sanity, Madness & the Family – Para One

Emballement critique mystère de l’année

  • L’Origine du monde – Laurent Lafitte
  • The Father – Florian Zeller

Sex Symbol de l’année

  • Carey Mulligan dans Promising Young Woman

 

Vincent Nicolet

Mes films de l’année

  • 1/ The French Dispatch – Wes Anderson
  • 2/ Annette – Leos Carax
  • 3/ Le Dernier Duel – Ridley Scott / The Card Counter – Paul Schrader
  • 4/ Last Night In Soho – Edgar Wright
  • 5/ The Power of The Dog – Jane Campion
  • 6/ Old – M.Night Shyamalan / West Side Story – Steven Spielberg
  • 7/ Wendy – Benh Zeitlin
  • 8/ La Loi de Téhéran – Saeed Roustayi
  • 9/ Benedetta – Paul Verhoeven
  • 10/ Pieces of a Woman – Kornél Mundruczó / L’évènement – Audrey Diwan
  • 11/ Belle – Mamoru Hosoda
  • 12/ Oranges Sanguines – Jean-Christophe Meurisse
  • 13/ Onoda – 10 000 Nuits dans la jungle – Arthur Harari
  • 14/ Le Genou d’Ahed – Nadav Lapid / France – Bruno Dumont
  • 15/ Titane – Julia Ducournau

Sortie DVD de l’année

  • Possession – Andrzej Żulawski
  • La Traque – Serge Leroy

Reprises cinéma de l’année

  • Basic Instinct – Paul Verhoeven
  • L’échiquier du vent – Mohammad Reza Aslani

Meilleure performance acteur/actrice

  • Vanessa Kirby dans Pieces of a Woman (Kornél Mundruczó)
  • Léa Seydoux dans France (Bruno Dumont)
  • Adam Driver dans Annette (Leos Carax) et Le Dernier Duel (Ridley Scott)
  • Oscar Isaac dans The Card Counter (Paul Schrader)

Coup de cœur/révélation

  • Mourir peut attendre – Cary Joji Fukunaga : Trop long certes, mais empreint de brutalité et de sentiments, jusqu’au boutiste et émouvant, ce 25ème James Bond, se pose comme le meilleur Blockbuster de 2021, le meilleur opus avec Daniel Craig et s’inscrit dans la lignée des grands crus de la saga. En plus d’assurer un spectacle élégant et intense, il se double d’un commentaire passionnant sur la pertinence d’un tel héros dans le monde actuel.
  • Sans Aucun Remords – Stefano Sollima : Difficile de bouder son plaisir face à cet excellent film d’action aux inspirations 90’s soutenu par une mise en scène irréprochable d’un cinéaste encore trop sous-estimé et porté par un acteur monstrueux de charisme. Stefano Sollima reconnecte magistralement avec un âge d’or du genre pour un plaisir de tous les instants.
  • Promising Young Woman – Emerald Fennell : Prototype très savoureux de Rape & Revenge post-#MeToo, révélation d’une auteure à suivre et confirmation si besoin était que Carey Mulligan est l’une des actrices les plus intéressantes du paysage hollywoodien.
  • La Nuit des Rois – Philippe Lacôte : Film carcéral singulier, cru et onirique, violent et poétique, s’affranchissant de son budget limité par une foi inébranlable en la puissance de ses récits. Cinéaste à suivre.

Emballement critique mystère de l’année

  • Bac Nord – Cédric Jimenez : Laissons de côté les polémiques et la récupération politique dont a fait l’objet le film de Cédric Jimenez pour se concentrer sur ses carences cinématographiques. Pris en tenaille dans son approche entre un pseudo-réalisme tendance sensationnaliste et une fascination s’exprimant par relents clipesques, parasité par une écriture confondant synthétisme et schématisme avant d’être définitivement plombé par un insupportable pathos, Bac Nord se double d’un discours politiquement facile, en plus de faire preuve d’une lâcheté coupable dans sa vision de l’affaire et son dénouement. On s’abstiendra de commentaire sur la séquence de fraternisation police/délinquance juvénile réconcilié par la grâce de La Bandite de Jul.
  • Julie (en 12 chapitres) – Joachim Trier : Cinéaste estimable (Thelma/Oslo 31 Août), Joachim Trier, comme avec Back Home, se fourvoie à brader ses talents dans une quête de séduction massive, pour l’image on est sur du Cédric Klapisch mis en scène par Xavier Dolan. En résulte un objet insignifiant et vainement à la mode, superficiel au possible, tout juste sauvé par deux chapitres nettement plus enthousiasmants. Si le film n’est pas totalement désagréable en soit, son dessein à peine voilé, faussement irrésistible agace progressivement au point de le rendre furieusement antipathique.

Sex Symbol de l’année

  • Léa Seydoux dans The French Dispatch (Wes Anderson)
  • Luisa Ranieri dans La Main de Dieu (Paolo Sorrentino)

 

Vincent Roussel

Mes films de l’année

N’ayant pas vu suffisamment de films cette année, ce ne sera pas un top mais cinq coups de cœur pour 2021

  • Memoria – Apichatpong Weerasethakul
  • Annette – Leos Carax
  • Benedetta –  Paul Verhoeven
  • Les Deux Alfred –  Bruno Podalydès
  • The French Dispatch –  Wes Anderson
  • + HS (car cité l’an passé) : le magnifique A l’abordage de Guillaume Brac

Sorties DVD de l’année

  • Les Nuits de Cabiria et I Vitelloni de Federico Fellini (Tamasa)
  • L’Appel de la chair et La dame rouge tua sept fois – Emilio Miraglia (Artus Films)
  • Coffret Tsai Ming-Liang (trois films) (Survivance)
  • La trilogie milanaise – Fernando Di Léo (Elephant Films)
  • Haut bas fragile et Secret Défense – Jacques Rivette (Potemkine)
  • L’An 01 – Jacques Doillon (L.C.J)

Reprise cinéma de l’année

  • Outrages de Brian de Palma (revu au festival Lumière)

Comme je ne regarde pas de séries, voici mes cinq livres préférés consacrés au cinéma cette année

  • Camp ! volume 1 – Pascal Françaix (Marest éditeur)
  • Survivre à Hollywood – Richard Fleischer (Marest éditeur)
  • Claude Sautet : du film noir à l’œuvre au blanc – Ludovic Maubreuil (Guillaume Pierre De Roux)
  • Richard Fleischer : une œuvre – Nicolas Tellop (Marest éditeur)
  • Steven Soderbergh : anatomie des fluides – Pauline Guedj (Playlist Society)

Meilleure performance actrice/ acteur

  • Virginie Efira dans Benedetta
  • Adam Driver dans Annette

Sex-Symbol de l’année

  • Virginie Efira, encore et toujours.

Je citerais bien West Side Story comme l’emballement critique mystère de l’année mais comme je ne l’ai pas vu, ça ne serait pas très honnête.

 

Xanaé Bove

Mes Films de l’année

Top 6

  • Promising young woman – Emerald Fennell
    Une bombe, une façon tellement intelligente et « in your face » d’investiguer le patriarcat et ses dégâts, comme un bonbon à la strychnine qu’on savoure jusqu’à la syncope.
  • The Velvet Underground – Todd Haynes
    Parce que quand un immense cinéaste revisite un immense groupe avec autant d’inventivité et de finesse, mon cœur s’envole comme les ballons d’hélium d’Andy Warhol (le superbe plan monté au moment où l’irascible Lou vire son bienfaiteur).
  • Spectre: sanity, madness and the family – Jean-Baptiste de Laubier
    Un film psychédélique au vrai sens du terme, qui explore l’âme, le son, les familles et leurs mystères. Une expérience sensorielle forte et unique. Vu deux fois et la fascination demeure.
  • Suprêmes – Audrey Estrougo
    Pour son énergie galvanisante, son utilisation hyper affutée des archives, son contenu politique et sa façon de trancher dans le milieu et du « biopic » et du cinéma français parfois plan-plan (comme ses collègues De Laubier, Weber et Corsini)
  • Il n’y aura plus de nuit – Eleonore Weber
    Un exploit d’arriver à hypnotiser le spectateur à partir de vidéos sur des frappes militaires, à nous faire réfléchir sur la force parfois létale des images avec une voix off et un texte d’une grande poésie.
  • La Fracture – Catherine Corsini
    A l’instar de Raf (alias l’immense Valérie Bruni-Tedechi ) je donne un 17/10 à ce film engagé, hilarant, poignant. Scénario au cordeau, Corsini livre un constat juste et nécessaire sur l’état (d’urgence) des urgences. Son meilleur film, une réussite.

Puis (dans le désordre, mais ils m’ont aussi fait chavirer en 2021)

  • Benedetta – Paul Verhoeven
  • The Card Counter-Paul Schrader
  • After Love – Aleem Khan
  • Cruella –  Craig Gillespie
  • La loi de Téhéran – Saeed Roustayi
  • Saint Maud – Rose Glass
  • Drive My Car – Ryusuke Hamaguchi
  • La pièce rapportée – Antonin Perejatko
  • Désigné Coupable –  Kevin Macdonald
  • Haut et Fort – Nabil Ayouch
  • Bigger than us – Flore Vasseur
  • Les  Magnétiques-Vincent Maël Cardona
  • Rose – Aurélie Saada

6 films nouveaux inédits, découverts en festival

  • Censor – Prano Bailey-Bond
  • Delia Darbyshire the myths and the legendary tapes – Caroline Catz
  • After Blue (paradis sale) –  Bertrand Mandico
  • Aube dorée,  l’affaire de tous– Angélique Kourounis
  • Veneciafrenia – Álex de la Iglesia
  • Des idées de Génie – Brice Gravelle

Reprise cinéma de l’année

  • An angel at my Table –  Jane Campion

Meilleure performance acteur/actrice

  • Nathalie Richard : sa voix dans Il n’y aura plus de nuit ; After Blue.
    Intégralement dans After Love et big up aussi à sa partenaire Joanna Scanlan.
  • Aure Atika, pas assez présente sur nos écrans, merveilleuse ainsi que Françoise Fabian dans Rose d’Aurélie Saada.
  • Carrey Mulligan que je trouvais incolore et qui s’avère haute en couleurs dans Promising young woman
  • Valérie Bruni-Tedeschi à la fantaisie régénérante dans La Fracture

Coup de coeur/révélation

  • Tous les hommes de Supremes, spécialement le quatuor gagnant : Théo Christine, Sandor Funtek, César Chouraqui et Félix Lefebvre
  • Le livre formidable, frontal, intelligent touchant, drôle d’Asia Argento, Anatomie d’un cœur sauvage, Asia ti amo !
  • Les héroïnes du film de Flore Vasseur, Bigger than us : des activistes qui ont débuté parfois à douze ans, voire moins : Melati, Memory & Mary. Les garçons aussi assurent, mais ces trois très jeunes femmes sont impressionnantes de détermination et de courage

Emballement critique mystère de l’année

  • En premier,
    Crache ! euh pardon, pas Crash non plus, mais Titane -ils ont fumé du crack à Cannes ou quoi ?
  • Madres paralelas de mon pourtant cher Almodovar : grosse déception, sur-écrit, personnages creux et surtout, Ana qui accouche le sourire aux lèvres d’un gosse issu d’un viol ! Hello !
  • Annette et l’insupportable marionnette éponyme
  • L’Evénement : ultra-laborieux et programmatique. Curieux de constater que les deux femmes récompensées- ici Venise, Ducournau à Cannes- montrent des scènes pénibles de trituration de l’utérus avec pince à chignons, aiguilles à tricoter ou encore le « féminisme » ne payerait que par le prisme de la souffrance.

Ciné-Club de l’année

  • Le 7ème Genre d’Anne Delabre qui nous régale depuis 8 ans avec sa
    programmation pointue et ses débats généreux et passionnants
    -> https://le7egenre.fr

 

Maryline Alligier

Mes Films de l’année

  • 1/ À l’abordage – Guillaume Brac
  • 2/ Titane – Julia Ducournau
  • 3/ Annette – Leos Carax
  • 4/ Le Sommet des dieux – Patrick Imbert
  • 5/ Serre-moi fort – Mathieu Amalric
  • 6/ The French Dispatch – Wes Anderson
  • 7/ La Mère – Mikio Naruse (Reprise)
  • 8/ First Cow – Kelly Reichardt
  • 9/ Cry Macho – Clint Eastwood
  • 10/ Médecin de nuit – Elie Wajeman

Palmarès cinéma 2021 Culturopoing

  • 1/ Drive My Car – Ryusuke Hamaguchi / Annette – Leos Carax
  • 2/ Benedetta – Paul Verhoeven
  • 3/ The Power of the Dog – Jane Campion
  • 4/ The Card Counter – Paul Schrader
  • 5/ The French Dispatch – Wes Anderson
  • 6/ Last Night In Soho – Edgar Wright
  • 7/ La Loi de Téhéran – Saaed Roustayi
  • 8/ Le Dernier Duel – Ridley Scott
  • 9/ France – Bruno Dumont / Memoria – Apichatpong Weerasethakul
  • 10/ Titane – Julia Ducournau
  • 11/ Promising Young Woman – Emerald Fennell
  • 12/ Illusions Perdues – Xavier Gianolli
  • 13/ West Side Story – Steven Spielberg / À l’abordage – Guillaume Brac
  • 14/ Malignant – James Wan
  • 15/ Onoda, 10 000 nuits dans la jungle – Arthur Harari

© Tous droits réservés. Culturopoing.com est un site intégralement bénévole (Association de loi 1901) et respecte les droits d’auteur, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos visibles sur le site ne sont là qu’à titre illustratif, non dans un but d’exploitation commerciale et ne sont pas la propriété de Culturopoing. Néanmoins, si une photographie avait malgré tout échappé à notre contrôle, elle sera de fait enlevée immédiatement. Nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur – anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe.
Merci de contacter Bruno Piszczorowicz (lebornu@hotmail.com) ou Olivier Rossignot (culturopoingcinema@gmail.com).

A propos de CulturoCrew

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.