L’un des titres clé du dernier album de The Apartments “No song, no spell, no madrigal”, chroniqué ici.

Le morceau gagne encore plus en force et en subtilité émotionnelle, quand il est écouté dans le séquençage de l’album

Vidéo réalisée par Olivier Seguin ©2014

photographie de concert  :  Olivier Seguin

visuel en fond de scène  :  Pascal   Blua  et  Raymond  Cauchetier  (photographie de  Jean  Seberg).

A propos de Robert Loiseux

2 comments

  1. Yo Bro! Vient de lire ton article! Muy bueno! Ça donne envie, bel hommage à Walsh, cool de remettre en perspective avec l’ensemble de sa disco. Le photographe, c’est le mec à la crête/queue de cheval mi punk-mi goth?

  2. Yep, merci ! Je posterai d’ici peu un retour plus détaillé sur l’ensemble de la disco, histoire de prolonger les crépitements boisés de la cheminée. Je crois que tu fais allusion à Robert Gil, non, un incontournable des concerts parisiens (http://www.photosconcerts.com/) ? Olivier est lui du côté de Bordeaux, et les images proviennent de la date que Walsh a fait vers là-bas en 2012, durant le mini tournée, au Rocher de Palmer (c’est le nom de la salle).

Laisser un commentaire