L’un des titres clé du dernier album de The Apartments “No song, no spell, no madrigal”, chroniqué ici.

Le morceau gagne encore plus en force et en subtilité émotionnelle, quand il est écouté dans le séquençage de l’album

Vidéo réalisée par Olivier Seguin ©2014

photographie de concert  :  Olivier Seguin

visuel en fond de scène  :  Pascal   Blua  et  Raymond  Cauchetier  (photographie de  Jean  Seberg).

© Tous droits réservés. Culturopoing.com est un site intégralement bénévole (Association de loi 1901) et respecte les droits d’auteur, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos visibles sur le site ne sont là qu’à titre illustratif, non dans un but d’exploitation commerciale et ne sont pas la propriété de Culturopoing. Néanmoins, si une photographie avait malgré tout échappé à notre contrôle, elle sera de fait enlevée immédiatement. Nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur – anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe.
Merci de contacter Bruno Piszczorowicz (lebornu@hotmail.com) ou Olivier Rossignot (culturopoingcinema@gmail.com).

A propos de Robert Loiseux

2 comments

  1. Yep, merci ! Je posterai d’ici peu un retour plus détaillé sur l’ensemble de la disco, histoire de prolonger les crépitements boisés de la cheminée. Je crois que tu fais allusion à Robert Gil, non, un incontournable des concerts parisiens (http://www.photosconcerts.com/) ? Olivier est lui du côté de Bordeaux, et les images proviennent de la date que Walsh a fait vers là-bas en 2012, durant le mini tournée, au Rocher de Palmer (c’est le nom de la salle).

  2. Yo Bro! Vient de lire ton article! Muy bueno! Ça donne envie, bel hommage à Walsh, cool de remettre en perspective avec l’ensemble de sa disco. Le photographe, c’est le mec à la crête/queue de cheval mi punk-mi goth?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.