Eric Metzger – “La nuit des trente”

Dans la nuit parisienne, Félix fonce sur son scooter arpentant les rues avec une insouciance retrouvée. Place de Clichy, Avenue de Villiers, les noms défilent et les écouteurs crachent Niggas in Paris. Il vient d’avoir trente ans. N’est-il pas le bon moment pour respirer les derniers souffles de sa jeunesse déjà derrière lui ? Eric Metzger suit cet homme pas encore vieux mais déjà marqué par des souvenirs lointains. Cette nuit sera un moment de grâce. Un fantôme disparu le hante. Alors, derrière chaque ombre croisée, chaque porte poussée, il frémit et croit voir celle qui s’est évanouie des années auparavant.

Au fil de la nuit, pourtant, il fera la rencontre d’une certaine Louise, une jeune femme apparaissant comme un mirage entre les gouttes de pluie. Il boira de l’alcool, beaucoup d’alcool, avec des jeunes et des moins jeunes. Il goûtera les anciennes bières de ces années étudiantes. « A peine sorti, décapsulage de la canette. Le bruit et la mousse. Ce parfum. Une madeleine de Proust sans élégance. L’odeur de cette bière lui fait croire l’espace d’un instant que Jules et Lamine sont à ses côtés, qu’ils marchent tous les trois sur les quais, cannettes à la main, rire bruyant, et pas lourd. » Cette errance d’un Parisien ordinaire trouvera une finalité toute particulière. Pour son premier roman, Eric Metzger entraîne le lecteur dans une nuit sombre au reflet mélancolique et tendre.

La nuit des trente

Erik Metzger

Éditions Gallimard

bandeau-dialogues-blanc

A propos de Julien CASSEFIERES

Laisser un commentaire