Le Festival des Maudits Films, 10e édition !

Les Alpes Maudites !

Le 23 janvier prochain, le Festival des Maudits Films, édition 2018, ouvrira ses portes. Cet événement dédié à la crème du cinéma bis se déroule comme chaque année au Cinéma Juliet Berto de Grenoble. Et comme chaque année, Culturopoing est partenaire !

Au menu de cette édition alléchante : une rencontre très attendue avec notre ami Gérard  Kikoïne, probablement l’un des réalisateurs les plus excitants du cinéma x . Il en devint,  à la fin des années 70, une figure incontournable. Il nous l’a démontré dans l’entretien fleuve qu’il nous avait accordé, une véritable saga ! La créativité de ses mises en scène aura nourri tout le genre, notamment par ses expérimentations de montage, et ses célèbres et délirants « plans cassés »

Il viendra présenter un Dr Jekyll et Mr hyde, hanté par l’ombre de Ken Russel et la présence d’un Anthony Perkins halluciné, et son Kikobook, indispensable autobiographie déjà présentée sur ce site.

 

Quatorze longs métrages  seront présentés cette année, entre grands classiques et pépites à redécouvrir comme :

  • Péché Mortel,  brillant film noir de John M. Stahl cinéaste habitué au mélo avec une terrassante Gene Tierney.
  • Les Rues de feu de Walter Hill,  western moderne où une vedette du rock est kidnappée par un gang de motards,  pur produit culte rapidement retombé dans l’oubli après un échec commercial cuisant
  • léatoire, Corman s’étant donné pour but d’écrire un film à toute vitesse pour profiter encore des décors du précédent;
  • L’Halluciné incunable de Roger Corman avec Boris Karloff et un Nicholson débutant co-réalisé non officiellement à la fois par Monte Hellman, Francis Coppola et Jack Nicholson lui-même, un film incroyable tirée sa beauté poétique inégalée de ses conditions de création a
  • Frankenhooker de Frank Henenlotter, une transposition de Frankenstein sur des trottoirs de la 42eme rue ravagés par le crack ,
  • ou encore Angoisse de Bigas Luna, une mise en abîme horrifique par l’auteur de Caniche et Jambon jambon qui lorgne vers le psycho killer anglo-saxon.Notons encore les deux séances de minuit : Kiss contre les fantômes, nanar musical d’anthologie et celle consacrée à Mark Goldblatt avec The Punisher et Flic ou zombie.

Chaque séance vous sera présenté par un invité de marque. Jérémie Damoiseau viendra dédicacer son livre Punisher : l’histoire secrète, Rurik Sallé rédacteur bien connu de Mad movies, arborant ici plusieurs casquettes pour les Maudites petites formes (acteur, musicien),  Professeur Thibaut en personne, ou encore Éric Peretti  l’homme derrière l’Hallucinations collectives lyonnaise. Et puis, comme chaque année, ne l’oubliez pas vous aurez droit également à une sélection de “Courts maudits”.

Alors brisez le cycle des malédictions et ne manquez pour rien au monde ce rendez où la noirceur sera de mise.

Vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le site dédié :

https://www.festivaldesmauditsfilms.com/

A propos de Aïssa Deghilage

Laisser un commentaire