Voilà, c’est reparti ! Après une magistrale édition 2019 qui a marqué les esprits, et une édition 2020 annulée (ou presque), le tant attendu Cannes 2021 est sur le point de commencer dans un contexte fort particulier qu’il sera intéressant d’observer.
Un petit mot à propos du label Cannes 2020, dont le petit jeu consiste à deviner dans quelle sélection aurait figuré tel film (Compétition? Un Certain Regard? Séance spéciale?) : il va de soi que cette liste pouvait paraître confuse et inégale, mais à part de rares exceptions, les films labellisés se sont avérés tout à fait honorables pour la plupart, voire plus, même s’ils n’ont pas tous le profil pour la Compétition, d’où sans doute ce choix d’un seul label unique sans distinction, les grands noms attendus (Carax, Verhoeven, Moretti, pour ne citer qu’eux) ayant préféré attendre une année supplémentaire.  Ce qui ajoute donc à l’excitation particulière de cette riche sélection 2021 qui ressemble à un festin copieux, comme s’il fallait se gaver le plus possible de films après avoir été privés de cinémas pendant plusieurs mois (on ne compte même plus les rajouts de dernière minute, dont le dernier Mamoru Hosoda).  La touche Frémaux.

Même le film d’ouverture Un Certain Regard, l’éblouissant Onoda, que votre auteur a eu la chance d’avoir déjà vu, n’aurait pas volé sa place en Compétition.  Pour raconter l’incroyable histoire vraie du soldat japonais isolé pendant 30 ans sur une île des Philippines parce qu’il n’a jamais voulu capituler, Arthur Harari a su trouver un langage assez composite et universel, nourri d’influences diverses pour les grands films de guerre (Ichikawa, Mizoguchi, Fuller, etc) sans jamais chercher à les singer ou tomber dans une forme de fascination occidentale. Onoda est aussi somptueux qu’exigeant, d’une maîtrise tranquille pour un projet aussi ambitieux, ce qui rend la réussite encore plus belle.  Le film sort en salle le 21 juillet.

Et maintenant, que les festivités commencent !

Copyright bathysphere

© Tous droits réservés. Culturopoing.com est un site intégralement bénévole (Association de loi 1901) et respecte les droits d’auteur, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos visibles sur le site ne sont là qu’à titre illustratif, non dans un but d’exploitation commerciale et ne sont pas la propriété de Culturopoing. Néanmoins, si une photographie avait malgré tout échappé à notre contrôle, elle sera de fait enlevée immédiatement. Nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur – anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe.
Merci de contacter Bruno Piszczorowicz (lebornu@hotmail.com) ou Olivier Rossignot (culturopoingcinema@gmail.com).

A propos de Viguen SHIRVANIAN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.